USA, les prêts hypothécaires immobilier à risque: Bush va annoncer des mesures pour aider les ménages

Vie des sociétés | 31.08.07
Partager sur :
USA, les prêts hypothécaires immobilier à risque: Bush va annoncer des mesures pour aider les ménages - Batiweb
Le gouvernement Bush va proposer vendredi des mesures pour aider les ménages ayant souscrit à des prêts hypothécaires immobiliers à risque, afin d'endiguer la vague de non recouvrements à l'origine de l'actuelle crise financière mondiale, a annoncé le Wall Street Journal.
Il s'agit des premières mesures prises aux Etats-Unis pour résoudre la crise du secteur immobilier à risque ("subprime").

Parmi les annonces attendues, le président américain devrait assouplir le fonctionnement de la Federal Housing Administration (FHA), organisme dépendant du secrétariat au Logement qui gère des programmes d'assurances relatives aux emprunts hypothécaires, en collaborant avec des institutions de crédit, rapporte le quotidien économique sur son site internet.

La FHA pourrait garantir les emprunts de propriétaires en difficultés --avec au moins 90 jours de retards de paiement-- en leur proposant des solutions de refinancement à des taux plus favorables, indique le quotidien économique. Les personnes en défaut de paiement pourraient ainsi éviter la saisie de leur résidence.

Seraient concernées par ce programme les personnes avec un prêt à taux variable, dont les mensualités augmentent chaque mois, massivement souscrit entre 2004 et 2006, précise de son côté le Washington Post.

La FHA pourrait ainsi aider 80.000 propriétaires en 2008, en plus des 160.000 qui doivent bénéficier de l'aide de l'organisme cette année.
Plus de 2 millions de prêts immobiliers vont voir leur taux d'intérêt augmenter d'ici 2009, rappelle le WSJ.

M. Bush va également soumettre au Congrès de suspendre, sur une période limitée, une taxe de l'Internal Revenue Service (collecte des impôts), qui pénalise les ménages renégociant leur prêt pour tenter de réduire leur endettement ou dont la résidence a été saisie.

Le président américain va charger le secrétaire du Trésor Henry Paulson et le secrétaire au Logement, Alphonso Jackson, de déterminer les causes de la crise immobilière et d'empêcher qu'elle se reproduise, en collaborant avec les assureurs et les banques notamment. Un recensement des emprunteurs en difficulté est également prévu.
Redacteur