Des panneaux solaires comme revêtement pour les futurs routes Vie pratique | 04.08.14

Partager sur :
Un couple d'américains vient de collecter plus d'un million de dollars, soit plus de 730 000 euros, via un site de crowdfunding pour développer son projet de revêtements de routes et de sols innovants à partir de panneaux solaires. Baptisé Solar Roadways, ce prototype pourrait révolutionner les infrastructures routières et la sécurité en remplaçant le bitume. Démonstration.

Scott et Julie Brusaw y travaillent depuis huit ans. Leur bébé, le Solar Roadways est un prototype de pavage modulaire hexagonal de panneaux solaires.

Derrière ce nom un peu barbare se cache en réalité une innovation des plus ingénieuses, conçue pour les routes, les parkings, les allées, les trottoirs, les pistes cyclables, les terrains de jeux etc.

Ces blocs hexagonaux en verre très résistant contiennent des panneaux solaires, des circuits imprimés et des LEDs. Ils peuvent supporter le poids des véhicules les plus lourds, jusqu'à 113 tonnes.

Mais le plus de ce revêtement réside dans sa capacité à s'adapter en fonction de son environnement.

La route de demain, pavée de bonnes intentions

Sur une route, le marquage au sol devient modulable et peut s'adapter aux conditions de trafic. Autre exemple : lorsqu'un animal se trouve sur la route, le revêtement réagit à son passage et envoie un signal lumineux en amont, pour faire ralentir la voiture à l'approche.

Le couple a également imaginé un système qui permettrait au verre de dégager de la chaleur pour rendre les routes rapidement praticables en cas de verglas ou de neige.


Les deux concepteurs ne cachent pas leur amour pour le développement durable tout au long de la présentation de leur projet, actuellement en cours de financement sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo. « Nous sommes inquiets des changements climatiques (…), de voir des montagnes de déchets dans nos décharges et pire encore, dans nos océans ».

Une maintenance simplifiée

Le couple a donc décidé de proposer une alternative au revêtement traditionnel en bitume, trop coûteux et peu respectueux de l'environnement selon eux, pour proposer leur vision du futur. Le verre utilisé pour la fabrication de leurs dalles contient pour l'instant 10 % de verre recyclé mais le couple souhaite aller plus loin dans ses expérimentations.

Grâce aux panneaux solaires intégrés et reliés au réseau électrique, ils espèrent aussi pouvoir recharger les voitures électriques sur une place de parking ou...en cours de route !

Enfin, ils ont également prévu d'installer des espaces pour stocker, drainer et traiter l'eau de pluie, responsable pour moitié de la pollution des eaux de rivières aux Etats-Unis.


En termes de maintenance, le système est également astucieux. En cas de défaillance, il suffit tout simplement de remplacer la dalle sans avoir à refaire toute la route.

L'administration américaine intéressée

Leur projet a déjà suscité l'intérêt de la U.S. Federal Highway Administration, l'administration américaine des autoroutes, qui a injecté 750 000 dollars pour le développement d'un prototype d'aire de stationnement. Le projet a également été primé plusieurs fois par des grands groupes comme Google ou General Electrics. Il a même été désigné finaliste en 2009 et 2010 des Ace Awards de l'IEEE.

Outre le fait de révolutionner notre manière de conduire sur les routes, le Solar Roadways pourrait surtout créer des emplois... Il faudrait en effet remplacer toutes les routes actuelles, ce qui n'est pas une mince affaire.

Claire Thibault

© Graphic artist: Sam Cornett

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Panneaux solaires : le bras de fer continue entre l'Europe et la Chine - Batiweb

Panneaux solaires : le bras de fer continue entre l'Europe et la Chine

Berlin a refusé lundi l'idée de prendre des sanctions à l'encontre de la Chine dans le domaine du photovoltaïque, proposée par la Commission européenne. Pire, 15 des 21 États membres interrogés par l’agence Reuters ont dit s’opposer aux mesures proposées par le commissaire Karel De Gucht. Six seulement, dont la France, soutiennent la Commission.
Wattway, la route solaire capable de produire de l’électricité - Batiweb

Wattway, la route solaire capable de produire de l’électricité

Colas, filiale de Bouygues spécialisée dans l'entretien des infrastructures routières, a développé en partenariat avec l’Institut National de l’Énergie Solaire (INES) un concept de revêtement routier photovoltaïque, Wattway, qu’il s’apprête à commercialiser. Cette innovation introduit une rupture technologique majeure, qui s’intègre dans les projets de route intelligente et de « smart city ».
Photovoltaïque : des cellules solaires organiques bientôt produites à l'échelle industrielle ? - Batiweb

Photovoltaïque : des cellules solaires organiques bientôt produites à l'échelle industrielle ?

Dans la course aux EnR, les cellules solaires organiques offrent une alternative intéressante aux composants inorganiques, comme le silicium, utilisés actuellement dans les panneaux photovoltaïques. Mais leur développement industriel était freiné notamment par les propriétés des matériaux actifs actuellement utilisés : les polymères conjugués. Des chercheurs de l'Institut des sciences et technologies moléculaires d'Angers viennent de trouver une alternative.
Les Alpes Maritimes découvrent leur plus grande centrale solaire - Batiweb

Les Alpes Maritimes découvrent leur plus grande centrale solaire

Vendredi a été inaugurée la plus grande centrale solaire photovoltaïque raccordée au réseau du département des Alpes Maritimes, en présence de Christian Estrosi, ministre chargé de l'Industrie. Cette centrale est composée de 1000m2 de panneaux solaires posés sur un bâtiment de 2500m2, pour une puissance totale de 132kWc et une production annuelle de 160.000kWh.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter