Fermer

Dict.fr, l’antidote au dictat des Dict

Depuis 91 la Déclaration d’intention de commencement de travaux est obligatoire. D’une formalité simple au départ, cette obligation, avec la multiplication des réseaux et des réglementations, est devenue fastidieuse, complexe et propice aux erreurs. Dict.fr vient désormais en quelques clics soulager les professionnels.
Publié le 27 juillet 2004

Partager : 

Dict.fr, l’antidote au dictat des Dict - Batiweb
Ils l’ont tellement pratiquée, l’un pour Eiffage et l’autre pour les réseaux télécom, qu’ils en ont fait leur fond de commerce. Ignace Vantorre et Matthieu Ponson, les deux créateurs de la plate forme Internet dict.fr sont aujourd’hui les plus gros pratiquants de la Dict, la Déclaration d’intention de commencement de travaux.

Cette démarche incontournable pour tout ceux qui s’apprêtent entreprendre des travaux en relation avec les exploitants des différents réseaux ou les collectivités locales prend, avec les années, des allures de casse-tête. Elle additionne en effet les démarches et demande une gestion pointue d’une multitude de récépissés. Un florilège de documents qui s’amplifie en permanence avec l’augmentation du nombre d’exploitants de réseaux dans les communes. Aux intervenants liés à l’eau, aux égouts, à l’électricité et au gaz, il faut maintenant ajouter ceux des télécoms, les câblo-opérateurs, ceux des réseaux de vidéo surveillance publics et privés, ou encore ceux des entreprises de toutes natures qui interviennent sur des secteurs tels que l’éclairage, le mobilier urbain ou les relais de téléphonie mobile.

C’est pour simplifier et fiabiliser la tâche des déclarants que Ignace Vantorre et Matthieu Ponson ont en l’an 2000 créé leur plate forme Internet. Cette plate forme a pour vocation première la mise en relation des acteurs du futur chantier avec tous les exploitants des réseaux du secteur géographique où le chantier est envisagé. A ce jour, dans sa version 2003, la base de données du site dict.fr compte 150 000 exploitants réseaux. Selon Ignace Vantorre, les grandes villes concentrent dans leur sous-sol jusqu’à vingt cinq exploitants de réseaux différents. Dans ces conditions, la gestion des Dict demande un suivi complexe, permanent, coûteux en temps et en salaire.

Face à la lourdeur de cette gestion, le site de dict.fr cumule donc les avantages. Des avantages d’abord économiques, il fait en effet gagner un temps précieux à ses utilisateurs. Des avantages également face aux risques car la richesse de ses données, sa conception et son arborescence limitent les erreurs. Des avantages enfin liés à la rapidité de transmission offerte par la dématérialisation.

Dans les faits, l’entreprise de TP ou le bureau d’études saisit sur la plate forme un formulaire unique. Suivant l’adresse du projet concerné, une liste d’exploitants apparaît ainsi qu’un plan de situation personnalisé du chantier. Après avoir listé les exploitants, il ne reste à l’internaute qu’à valider ses choix. L’envoi du formulaire Cerfa de la Dict a lieu alors automatiquement par E.mail, fax ou courrier aux différents exploitants. L’usage de dict.fr passe par l’acquisition de pack d’envois de Dict à durée illimitée et de récépissés. Quatre packs sont proposés pour 500, 3 000, 6 000 et 10 000 envois. Selon le volume, le coût d’un envoi va de un euros à cinquante centimes d’euros.

La société étant originaire de Lyon c’est dans cette région qu’elle compte actuellement le plus de clients. Selon ses dirigeants, dict.fr assume aujourd’hui plus de 30% des Dict émises dans cette région. Avec 300 000 Dict traitées en 2003 et une centaine de clients, l’entreprise espère passer en 2004 le cap du million d’envois. Dans le même temps, le volume de ses clients devrait être multiplié par trois. Un objectif qui ne semble pas irréaliste au regard des facilités et des économies que représente l’utilisation de la plate forme.

Pour information www.dict.fr

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.