En Islande, un rocher déterré pour calmer les elfes

Vie pratique | 01.09.16
Partager sur :
En Islande, un rocher déterré pour calmer les elfes - Batiweb
Une entreprise de travaux publics a dû déterrer un rocher en Islande pour, selon elle, calmer la colère d’elfes dont l’habitat avait été dérangé. Le site avait été recouvert de tonnes de déblai en août 2015. Diverses mésaventures étaient alors advenues.
En Islande, on ne plaisante pas avec le « Huldufolk », le peuple caché, composé d’elfes et autres lutins, bien au contraire ! Le tracé des routes est toujours étudié pour éviter les lieux habités par ces créatures et souvent, avant de bâtir une maison, on consulte un sage du lieu qui s’assure que le « peuple caché » n’y voit pas d’inconvénients.

Les lieux à elfes, aussi appelés Alfastadir, sont ainsi protégés car c’est désormais une histoire classique en Islande : les chantiers dérangent les elfes qui se vengent en déclenchant une série d’avaries. Une seule solution se présente alors : les apaiser en restaurant les lieux.

L’entreprise Bass a récemment fait les frais de la colère des elfes. Sveinn Zophoniasson a raconté au quotidien Morgunbladid une suite invraisemblable de mésaventures advenues à Siglufjördur (nord), à un endroit où l'Alfkonusteinn (rocher de la dame elfe) avait été recouvert de tonnes de déblai en août 2015.

La route avait été inondée. Après un glissement de terrain, un homme venu constater les dégâts s'était blessé. Une pelleteuse était tombée en panne. Un journaliste venu filmer les lieux était tombé dans une mare de boue et avait dû être tiré de là.

« Personne n'avait pensé au rocher », pourtant connu dans la mémoire locale comme un lieu sacré, a raconté M. Zophoniasson. Il a donc été décidé de le déterrer.

D'autres chantiers en Islande ont dû composer avec les elfes, créatures des légendes islandaises mais que des centaines de personnes assurent avoir vus et qu'ils décrivent comme muets, normalement pacifiques, et d'une apparence proche de celle des hommes quoique plus petits.

Un rocher près de Reykjavik est par exemple resté célèbre car en 1971, après une multitude de problèmes lors de la construction d'une nationale, les autorités avaient négocié, via un médium, que les elfes le quittent pendant une semaine afin qu'il soit déplacé.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb