Indice du coût de la construction : +5% sur un an Vie pratique | 13.10.11

Partager sur :
L'indice du coût de la construction (ICC) en France a augmenté de 5,01% sur un an pour atteindre 1.593 points au deuxième trimestre 2011, très proche de son record historique, annonce l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).
L'ICC (Indice du coût de la construction), qui s'est élevé à 1.554 au premier trimestre 2011, avait atteint son plus haut historique au troisième trimestre 2008 à 1.594 points. En glissement annuel, l'ICC augmente ainsi de 5,01% après une hausse de 3,05% au premier trimestre. L'indice du coût de la construction sert désormais de référence pour la révision de certains loyers commerciaux, aux côtés de l'indice des loyers commerciaux. 

En effet, depuis la loi des services à la personne du 26 juillet 2005, l'ICC ne sert plus de référence à la révision des loyers en cours de bail dans le parc locatif privé. Il a été remplacé par l'indice de référence des loyers (IRL), qui est désormais fondé sur l'indice des prix à la consommation hors tabac et hors loyers, depuis la promulgation de la loi pour le pouvoir d'achat en février 2008. 

LP (AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Encadrement des loyers : quelles conséquences ? - Batiweb

Encadrement des loyers : quelles conséquences ?

Au total 43 agglomérations de l'Hexagone et de l'outre-Mer devraient être concernées par le décret d'encadrement des loyers des logements privés, lors d'une relocation ou du renouvellement du bail, selon le projet gouvernemental obtenu par l'AFP.
La fronde des professionnels contre le projet de loi Duflot - Batiweb

La fronde des professionnels contre le projet de loi Duflot

Débattu à l'Assemblée nationale à compter de ce mardi le projet de loi de la ministre du Logement Cécile Duflot prévoit d'encadrer les loyers dans les zones dites "tendues". Mais les professionnels du secteur, réunis sous la bannière Clameur, contestent la "flambée des loyers" mise en avant par la ministre.
A défaut d’être encadrés, les loyers gagnent en transparence  - Batiweb

A défaut d’être encadrés, les loyers gagnent en transparence

L’Agence national pour l’information sur le logement (Anil) a lancé mardi 26 janvier, le portail internet www.observatoires-des-loyers.org où seront diffusées les données recueillies par ces organismes locaux créés ces dernières années. Ce service en ligne vise à rendre compte du niveau des loyers pratiqués au niveau national et local, et par conséquent à augmenter la transparence et la fluidité du marché locatif.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter