Plâtre : les règles changent dans les locaux humides

Vie pratique | 16.06.03
Partager sur :
Plâtre : les règles changent dans les locaux humides - Batiweb
La réglementation se renforce et s’affine sur le choix et la mise en œuvre des plaques de plâtre en milieu humide. Rappel rapide, avec le Syndicat National des Industries du Plâtre, de ce qui a changé depuis le 5 février dernier.
Les nouvelles dispositions qui remplacent les DTU 25.41 et 25.42 sont désormais communes à tous les ouvrages verticaux en plaques de plâtre mises en œuvre dans les locaux humides EB+ privatifs. Un classement qui regroupe essentiellement les salles d’eau, salles de bains et les douches. Elles concernent en outre les ouvrages qui relèvent du DTU 25.41, les cloisons et contre cloisons sur ossature de métal ou de bois, les habillages de plâtre collés sur béton ou maçonnés et les ouvrages de doublage relevant du DTU 25.42. Elles incluent également les ouvrages sandwichs d’isolation ou les complexes équipés de plaques de parement avec plâtre et la plupart des cloisons sous Avis Technique. Ces réglementations exigent que soient désormais utilisées que des plaques de parement en plâtre hydrofugées H1 lors de l’élévation de parois verticales au sein des locaux EB+ privatifs. Il faut toutefois noter que, s’il s’agit de cloisons ou contre cloisons à parement multiples, seul le parement extérieur doit être hydrofugé H1. Au sol, qu’il soit brut ou fini, la pose de deux cordons de joints latéraux ou d’un joint central en bande de mousses imprégnées, incorporé entre la lisse et le sol sera maintenant nécessaire. Un film polyéthylène devra en outre dépasser, d’au moins 2 cm, en cas de pose sur un sol brut. Ce film est destiné à assurer la protection des plaques de plâtre lors de la coulée d’une chape. La mise en œuvre des complexes et sandwichs relève aussi de ces nouvelles dispositions. Elle suppose désormais la mise en place d’un joint souple après calfeutrement sur la périphérie du local. Un joint mastic, là aussi, doit assurer une protection contre les infiltrations et la stagnation de l’eau sous le doublage. Depuis février, les plaques hydrofugées « NF » sont beaucoup plus facilement identifiables grâce notamment à la couleur verte du parement et à l’inscription systématique de la mention NF H1. Un classement précis prend en compte depuis le 1er mars 2001 l’évaluation de l’hygrométrie d’un local, de sa ventilation, de la durée d’exposition des parois à l’eau et des différentes agressions dont elles peuvent être l’objet. Ce classement reste actuellement valable, il figure dans le cahier 3335 du CSTB. Pour l’obtenir et connaître en détail la nature de ces nouvelles dispositions, le Syndicat National des Industries du Plâtre diffuse un dépliant de quatre pages simple et fort bien fait. Il est accompagné de schémas clairs, agrémentés de précisions et de conseils qui peuvent s’avérer très utiles. Les dispositions qui jusque-là concernaient les locaux EB (cuisines et WC) restent pour leur part inchangées.

Pour infos : SNIP (Syndicat National des Industries du Plâtre) 3 rue Alfred Roll 75017 Paris, tel 01 44 01 47 35, e.mail snipic@wanadoo.fr ou www.cstb.fr
Redacteur
La sélection de la semaine
LSE SAV eXtend - Batiweb

Digitalisez votre SAV pour en améliorer son Efficacité et sa Qualité. Totalement intégré...


Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


Le matériau béton et ses constituants - Batiweb

Le Cerib dispose d’une salle d’essais équipée de différents matériels et appareillages...

Dossiers partenaires
ZÉRO RISQUE ROUTIER DANS LE BTP : Un trajet, ça se prépare. Le véhicule et son chargement, ça se vérifie et ça s’arrime correctement. - Batiweb

Le risque routier demeure un risque majeur dans le BTP. Avant de prendre la route, préparez votre itinéraire, vérifiez v…


Verres laqués Lacobel et Matelac : une nouvelle collection sous le signe de la co-création - Batiweb

Les nouvelles couleurs des gammes Lacobel et Matelac ont été développées lors de l’AGC Deco Academy, le workshop europée…


Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb