Fermer

Pour réussir une formation "maison"

Une formation sur mesure destinée aux salariés d'une entreprise est une perspective attrayante. Cependant, pour réussir sa formation "maison", il faut savoir éviter quelques pièges…
Publié le 12 août 2002

Partager : 

Pour réussir une formation "maison" - Batiweb
Une entreprise qui forme ses salariés valorise vite son capital. Ce constat s'avère souvent plus vrai dans les entreprises du BTP que dans d'autres secteurs de l'industrie. C'est la raison pour laquelle nombre de celles-ci sont tentées de commander à des organismes formateurs des formations "maison". Cependant, et c'est le premier piège, la formation ne doit pas être un but en soit. Selon les professionnels, pour être réussi, ce type de programme doit toujours éviter d'être générique. Ainsi, le simple "perfectionnement" de menuisiers ou de maçons risque, faute d'objectifs clairs, de ne laisser que peu de traces dans les esprits. Selon Jacques Soyer, consultant et auteur d'un ouvrage intitulé "L'achat de formation", "la démarche doit être aussi précise que celle d'un achat de matériel ou d'une prestation de sous-traitance". Le bon choix passe donc d'abord par une analyse fine des besoins de l'entreprise. En corollaire, ce choix passe également par un examen inévitable des compétences des salariés. Une tache pour laquelle l'entreprise peut bénéficier d'un outil reconnu : la Banque nationale des données de compétence (BNDC). Cette banque de données répertorie en effet toutes les taches et savoir-faire des différents métiers du bâtiment et des TP. Une fois cette double analyse menée, les objectifs seront mieux identifiés et les pièges principaux écartés. Les points forts et faibles des postes concernés clairement déterminés, le cahier des charges, outil majeur de la démarche, pourra alors être élaboré. Ce dernier constitue en effet la deuxième étape de la construction du programme de formation.

Le cahier des charges
Incontournable outil, le cahier des charges sert en fait de fil conducteur entre l'entreprise et les organismes de formation consultés. Il se définit aisément autour de 8 points clés. En premier lieu, la liste synthétique des problèmes rencontrés, la définition des objectifs et celle des résultats attendus. Viennent ensuite la nature des salariés concernés et la définition précise de la formation. Le document doit ensuite décliner les conditions techniques de la formation (cours in situ, en centre ou à l'extérieur, nature du matériel, constitution de groupe ou cours individuels…), ainsi que les durées ou les périodes envisagées. Il peut enfin déterminer la nature d'une éventuelle évaluation des intéressés. Une évaluation qui d'ailleurs peut avoir lieu au début comme à la fin de la formation.

Trouver le bon formateur
L'ultime étape de la création d'une formation repose sur le choix de l'organisme formateur. Dans une offre pléthorique, trouver le bon formateur passe aussi par une analyse perspicace des réponses. Là aussi, un tableau synthétique facilitera les démarches. Sur la colonne de gauche, l'énoncé des conditions requises permettra de fixer la demande. Face à elle, les colonnes de droite permettront pour leur part de distinguer rapidement la nature des réponses aux problèmes posés (qualification et expérience de formations identiques, approche pédagogique, disponibilité dans les dates et les durées, coûts…). Enfin, dernier piège à éviter, celui de transformer une formation à caractère technique en séance d'auto-promotion de l'entreprise. Une dérive qui souvent débouche sur la mise en exergue des petits conflits internes sous jacents entre les membres de l'entreprise.
Pour information, les AREF (Associations régionales des entreprises de formation) disposent d'un site Internet regroupant régionalement la majorité des intervenants : www.gfbtp.fr .
Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.