star_border Les portes battantes coupe-feu certifiées NF

Les portes battantes coupe-feu certifiées NF

ÉVALUATIONS COUPE-FEU


Pour l'évaluation par essai de la résistance au feu des blocs-portes, l'arrêté du 22 mars 2004 rend obligatoire l'usage des normes françaises et européennes NF EN 1363-1 et NF EN 1634-1.

Le nouveau système de classification par essai est modifié de la façon suivante :
E = PF : le pare-flammes symbolisé par P.F. est remplacé par l'étanchéité au feu symbolisé par E.
EI = CF : le coupe-feu symbolisé par C.F. est remplacé par l'isolation thermique symbolisée par EI. Les niveaux de performance sont exprimés en minute et non plus en fraction d'heure ou en heure.


 

Exemples:
E 30 remplace le P.F. 1/2 heure
EI 120 remplace le C.F. 2 heures
 
On peut ultérieurement modifier les matériaux ou constituants d'un élément deconstruction d'une porte coupe-feu en obtenant du laboratoire ayant délivré ledocument de référence l'un des documents suivants :

" Avis de chantier ", valable uniquement pour un chantier spécifique, qui correspond à une demande spéciale d'étude au laboratoire d'un produit existant réalisé ou mis en oeuvre dans un environnement particulier sortant des limites du procès verbal de classement.

" Extension du Procès-Verbal ", qui correspond à une modification d'un constituant du produit en se basant sur un essai complémentaire ou sur des éléments traités dans d'autres procès verbaux.

" Procès verbal par analogie ", qui correspond à la rédaction d'un procès verbal pour un produit en se basant sur des éléments traités dans d'autres procès verbaux.
 
 

Essais au feu et procès verbaux

Les portes coupe-feu doivent faire l'objet d'essais mécaniques et d'essais au feu réalisés par des laboratoires d'essais agréés.

 

La procédure d'essai est la suivante :


1. Remise d'un dossier technique détaillé et de prototypes au laboratoire compétent.
2. Prototypes soumis au feu sur un four suivant une courbe de température normalisée (ISO ou HCM) (Cf. schéma ci-dessous).
3. Relevé de température de la porte sur sa face non exposée. Vérification de son étanchéité et de sa tenue mécanique au feu.
4. Rédaction d'un rapport d'essai.
5. Procès verbal établi après contrôle de conformité en fabrication courante.Y figure le classement au feu obtenu, les limites dimensionnelles de mise en oeuvre du produit et le sens du feu.

 
 


filter_list Actualités associées

SAS GARRIGUES THM - Recherche de candidats repreneurs en plan de cession

SAS GARRIGUES THM - Recherche de candidats repreneurs en plan de cession

Garrigues, entreprise spécialisée dans la fabrication et l’installation de menuiseries (portes et fenêtres à panneaux photovoltaïques, brise-soleil, volets roulants et vérandas).
Lafarge 360, ou le gros œuvre se met au vert !

Lafarge 360, ou le gros œuvre se met au vert !

Avec Lafarge360, Lafargeholcim France dévoile une stratégie ambitieuse, qui porte sur la fabrication des produits, ciments, granulats et bétons, et des services associés avec pour objectif de réduire l’empreinte carbone de ces composants essentiels du gros œuvre et des infrastructures. Le développement de l’expérimentation E+C- et l’arrivée prochaine de la réglementation environnementale RE2020 n’y sont pas étrangères.
Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador envisage de reprendre ses acquisitions

Le groupe Thermador, distributeur en gros d’articles de robinetterie, a dévoilé ce mercredi 31 juillet ses résultats semestriels. Avec un chiffre d’affaires de 190,7 millions d’euros, en hausse de +14,8%, le groupe peut être serein sur ses perspectives à court terme. Après deux ans de pause, il envisage même de reprendre sa stratégie de croissance externe, évoquant trois potentielles acquisitions qui lui permettraient d’augmenter son chiffre d’affaires de 40 millions d’euros.
Marquage des plaques de plâtre : PLACO® RECYCLING au service des artisans

Marquage des plaques de plâtre : PLACO® RECYCLING au service des artisans

Depuis de nombreuses années, les plaques de plâtre PLACO® intègrent, lors de leur fabrication, de la matière recyclée, tout en préservant leurs performances.
Une chaudière 100% à hydrogène installée aux Pays-Bas

Une chaudière 100% à hydrogène installée aux Pays-Bas

En juin dernier, BDR Thermea Group, société mère de De Dietrich, a installé la première chaudière fonctionnant exclusivement à l’hydrogène dans une résidence située à Rozenburg aux Pays-Bas. L’installation devrait permettre de couvrir tous les besoins des occupants. Produit par énergie éolienne et solaire, l’hydrogène est fourni via un pipeline de gaz naturel existant.
Les solutions Wienerberger enveloppent le bâtiment du Service d’Éducation Spéciale à Domicile de Mitry-Mory (77)

Les solutions Wienerberger enveloppent le bâtiment du Service d’Éducation Spéciale à Domicile de Mitry-Mory (77)

L’Agence crea7 a mené les travaux de rénovation du bâtiment accueillant le Service d’Éducation Spéciale à Domicile (SESSAD) de Mitry-Mory (77). Pour ce chantier, l’architecte Stéphane Le Renard a choisi deux solutions Wienerberger : les briques auto isolantes Climamur pour la structure et les plaquettes Terca pour habiller les façades. L’objectif était d’offrir le plus de confort possible à l’ensemble des usagers et notamment aux adolescents en difficulté accueillis sur place.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter