L’un des plus grands projets bois massif au monde Architecture | 04.03.20

Partager sur :
L’agence Shigeru Ban Architects (SBA) a conçu le nouveau siège social de Swatch et Omega à Bienne (Suisse). Une impressionnante structure en bois en ferait l’un des plus grands projets hybrides en bois massif au monde, selon l’agence très attachée par ailleurs aux principes du développement durable.

À travers ses nombreux projets humanitaires réalisés pendant plus de vingt-cinq ans, l’architecte japonais formé aux Etats-Unis Shigeru Ban a largement montré son penchant marqué pour une architecture durable.

 

Sur ce projet de siège social pour les marques de montre helvétiques Swatch et Omega, l’agence Shigeru Ban Architects (SBA) fait une nouvelle fois le pari de la construction bois. Du bois de provenance suisse - en grande partie de l’épicéa - pour un volume d’un peu moins de 4600 m3, une quantité que les forêts suisses produiraient en moins de dix heures. « La construction de nos jours ne prend pas assez en compte sa responsabilité pour l’avenir et le bien-être de notre planète », justifie l’architecte, qui ose la grandeur et le geste audacieux.

 


©Didier Boy de la Tour & Swatch

Le nouveau bâtiment lumineux et sa silhouette incurvée s’étendent sur 240 mètres de long et 35 mètres de large. La façade atteint les 27 mètres de haut à son point culminant. Voûtée, celle-ci affiche une superficie de 11.000 m2, s’élevant avec douceur au-dessus d’une partie du programme, à savoir la Cité du temps. Véritable petit musée de la montre de 80 m de long, celle-ci vient compléter le coeur du site constitué du siège social de Swatch et la Omega Factory, une usine de montres.

 

Un projet précis et exigeant

 

Mais le bois n’est pas le seul atour écologique de ce projet pharaonique. Dans ses entrailles, on retrouve tout un arsenal technologique comprenant un refroidissement radiatif et le chauffage par panneaux de plafond actifs, ainsi que des canalisations d’eau coulées dans des dalles de béton. « L’eau souterraine est utilisée comme une source de chaleur afin d’économiser considérablement les ressources nécessaires au chauffage et au refroidissement », note le cabinet, fier de faire collaborer architectes, ingénieurs et hommes de chantier sur un tel projet précis et exigeant.

 

Toutes les pièces en bois qui constituent la coque réticulaire (gridshell) du siège de Swatch ont été conçues par un logiciel informatique de codage spécifique. Au nombre de 7.700, celles-ci ont été fabriquées avec une précision de 0,1 mm, ce qui permet à chaque pièce de s’intégrer parfaitement en phase chantier. Une précision évoquant celle des horlogers, pour un projet hors-norme, qui ne manquera pas de marquer les esprits.

 

 

Un escalier qui ne mène nulle part

 

Une installation insolite prend place au sein du deuxième étage du siège social de Swatch. L’escalier qui ne mène nulle part - surnommé « Reading Stairs » - doit encourager les collaborateurs à réfléchir pendant leurs pauses créatives. Cinq oliviers noirs s’étendent par ailleurs sur deux étages. Conservant leurs feuilles toute l’année, les Bucida buceras semblent se plaire à température ambiante.

 

Laurent Perrin

Photos © Didier Boy de la Tour & Swatch
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur - Batiweb

Paris veut faire émerger l'urbanisme du futur

La mairie de Paris souhaite impulser une nouvelle dynamique architecturale destinée à faire entrer la capitale dans le futur et l'innovation. Plus d'une dizaine de sites parisiens pourraient être vendus afin de réinventer complètement le concept d'habitat, de travail et de commerce. Pour la première phase de l’opération, ce sont 100 000 m² qui seraient ainsi concernés par cet appel à projets innovants lancé en automne
Économie circulaire : les architectes d’Europe appellent à l’action - Batiweb

Économie circulaire : les architectes d’Europe appellent à l’action

A l’occasion du 3e Forum Mondial de l’Économie circulaire organisé, les 4 et 5 juin 2019, à Helsinki (Finlande), le Conseil des Architectes d’Europe (CAE) a rappelé combien il était urgent de revoir la façon de concevoir les bâtiments pour optimiser la valeur des ressources et générer le moins possible de déchets. L’architecture « a un rôle à jouer en la matière », estime-t-il. Explications.
Nouveau logiciel de simulation du calcul thermique - Batiweb

Nouveau logiciel de simulation du calcul thermique

Développé et distribué par la société A.DOC, Cadsoft Thermix est un logiciel de simulation de calcul thermique destiné à générer rapidement et précisément des Diagnostics de Performance Energétique (DPE). Destiné à tous les professionnels de l'architecture et du bâtiment, y compris la construction à ossature bois, il peut être utilisé aussi bien de façon autonome ou intégrée à Cadsoft Envisioneer "Professionnel" ou "Construction Bois".
Le Jardin du Luxembourg accueille une crèche démontable - Batiweb

Le Jardin du Luxembourg accueille une crèche démontable

Dans le 6ème arrondissement, le Sénat a prêté une parcelle du Jardin du Luxembourg à la Ville de Paris pour héberger une crèche temporaire. Après un appel à projet, l’agence Djuric Tardio Architectes a imaginé et conçu un bâtiment démontable et remontable. Pour limiter son impact sur l’environnement, elle a été conçue en bois, et montée sur des micropieux afin de restituer le site à l’initial d’ici deux ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter