Fermer

Les arches en demi-arc à Moréac

Dans la commune de Moréac (56), au sein d’un environnement paysager, les architectes de l’agence TRACKS ont réalisé un projet, qui se caractérise par une multitude d’arcs, qui se suivent et se répliquent dans un mouvement dynamique, donnant corps au pôle culturel de la ville.
Publié le 23 mai 2022

Partager : 

Les arches en demi-arc à Moréac - Batiweb

En Bretagne, à Moréac (56), l’agence d’architecture TRACKS (Moïse Boucherie et Jérémy Griffon) a réalisé le nouveau pôle culturel qui jouit d’une situation stratégique. En effet, situé non loin du centre-bourg, l’ensemble qui se trouve à proximité de plusieurs équipements principaux de la commune se caractérise par son environnement paysager et sa topographie vigoureuse, qui octroie aux diverses salles festives un cadre exceptionnel. C’est donc dans une ambiance marquée par la présence du végétal que les architectes ont réalisé le projet. Ce dernier, porté par la commune, est censé répondre aux nouveaux besoins de Moréac.

Le programme comprend la construction de trois grandes salles festives, pouvant accueillir simultanément jusqu’à 750 personnes assises et une cuisine professionnelle servant jusqu’à 600 repas. 

A noter que les diverses salles peuvent également convenir aux multiples exigences de la commune et abriter différents évènements comme des concerts, du théâtre et de la danse. Les architectes nous informent que la conception du projet intègre également la réalisation future d’une quatrième salle festive.

Centre culturel de Moréac par l'agence TRAKS
Crédit photo : Guillaume Amat

Un contraste marquant

 

Le nouveau pôle culturel de Moréac, qui fait face à la salle de sport située côté nord, se distingue par son parvis généreux, sa forme mais aussi par sa matérialité. 

En effet, dans leur conception, les architectes de l’agence TRACKS ont privilégié les façades de béton rosé, teinté dans la masse, qui accentue le caractère végétal environnant, tout en créant un contraste marquant avec le voisinage. Les architectes nous expliquent que les arches en demi-arc sculptées ont été privilégiées pour accentuer et rythmer les murs rideaux vitrés. 

Par ailleurs, les multiples bandeaux horizontaux des salles et de l’entrée offrent de larges ouvertures sur le paysage, ils sont protégés de l’ensoleillement direct par les blocs élancés de la construction.

Centre culturel de Moréac par l'agence TRAKS
Crédit photo : Guillaume Amat

L’équipement culturel, de forme géométrique simple, est composé de deux entités principales, à partir desquelles on devine l’organisation intérieure des différents espaces et leurs fonctions. Tandis que le premier volume qui donne sur la salle de sports voisine signale l’entrée du pôle, nous remarquons la présence d’un second complexe composé de trois entités en enfilade, allant d’est en ouest et comportant les trois salles qui s’ouvrent sur le paysage.

Les architectes nous confient que la couleur rosée du béton est obtenue par pigmentation d’oxyde de fer hématite, une teinte inhabituelle certes, mais qui s’affirme et révèle sa présence dans le paysage. Tandis que la couleur extérieure apporte une légère note de fraîcheur, à l’intérieur on a privilégié les couleurs plus classiques comme le blanc, l’ocre et le gris même si quelques teintes rosées dues à la présence du béton se devinent ici et là. Les différents détails ont été traités avec la plus grande délicatesse et les divers espaces sont très lumineux grâce aux généreuses ouvertures. 

Centre culturel de Moréac par l'agence TRAKS
Crédit photo : Guillaume Amat

Un résultat remarquable
 

Les architectes de TRACKS ont engendré il y a quelques années, un projet qui loue à merveille les qualités du bois. Ici, nous assistons à une réalisation qui met en avant la sobriété du béton. Le nouveau projet culturel affiche fièrement ses caractéristiques minérales en plein environnement végétal, il s’agit d’un complexe pur que le duo a sculpté dans la masse avec une grande adresse pour un résultat remarquable. Avec un tel équipement, une nouvelle page s’ouvre pour Moréac !

 

Sipane Hoh

Photo de Une : Guillaume Amat
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.