Un village d’artisans dans le Parc d’Activités des Vallées de Saran

Architecture | 25.03.20
Partager sur :
Un village d’artisans dans le Parc d’Activités des Vallées de Saran - Batiweb
Le parc d’activités des Vallées à Saran fait peau neuve, depuis 4 ans, dans le cadre d’un plan d’agrandissement. Pour gérer les travaux, le parc a fait appel à Legoupil Industrie, un fabricant et installateur de bâtiments industriels et modulaires. Déjà intervenue sur plusieurs chantiers, l’entreprise est chargée d’y livrer un Entrepôt-Village de 6 300 mètres carrés.

Legoupil Industrie, fabricant et installateur de bâtiments industriels et modulaires est réquisitionné pour mener le projet d’agrandissement du parc d’activités des Vallées à Saran, dans le Loiret. L’entreprise normande doit livrer un Entrepôt-Village de « plus de 6 300 mètres carrés comprenant une quinzaine de cellules modulaires de 120 à 220 mètres carrés destinées à des artisans et à une franchise de basketball en salle ». Désormais, l’ensemble du parc d’activités compte « une cinquantaine de locataires et a multiplié par deux son activité ».

 

Ce projet d’agrandissement conçu avec Entrepologic, gestionnaire du parc, doit mobiliser de nombreux artisans locaux. D’ici mai-juin, l’Entrepôt-Village devrait être livré, seulement 8 mois après le début des travaux. L’entreprise précise que « la partie basket sera même inaugurée en début avril »

 

Un réaménagement de grande ampleur

 

Le bâtiment d’origine, construit en 1972, a été « très endommagé par 12 ans d’occupation d’une société de traitement de déchets et ravagé en partie par un incendie en 2018 » selon Entropologic. Elle a donc décidé de mener un projet ambitieux en faisat appel à Legoupil Industrie « pour le transformer en village d’entreprises sur la région Nord-Orléanaises »

 

L’entreprise, avant de se lancer dans ce projet, s’est demandée pourquoi ne pas raser le terrain. Avec un esprit tourné vers le développement durable, l’entreprise a finalement décidé de réhabiliter le bâtiment, « bien que cela ait nécessité le désamiantage du toit ». L’intérieur du bâtiment est aménagé comme un véritable village, avec « les rues, une zone logistique de proximité, un espace détente avec terrain de pétanque, bordée de cellules modulaires de 120 à 220 mètres carrés, dont certaines conçues pour accueillir un second étage ». Un espace de 2 300 mètres carrés est spécialement aménagé pour un complexe sportif en salle. Legoupil Industrie et ses partenaires ont ensemble réalisé l’infrastructure et ses sont coordonnés avec le « spécialiste d’aménagement d’espaces HB Rénove, qui a pris en charge les volumes intérieurs »

 

Legoupil Industrie peut entièrement réaliser des projets de construction, et agit en maître sur toutes les étapes de construction , « des autorisations administratives à la remise des clés, en Tous Corps d’État. Ses travaux répondent également aux exigences actuelles sur l’étanchéité, la pérennité et l’optimisation de l’espace. Un travail colossal, salué ar Didier Lesueru, associé-gérant du Parc des Vallées de Saran « le travail en mode projet de Legoupil Industrie est un atout considérable, il faut un véritable savoir- faire pour coordonner le travail d’autant d’artisans dans une logique d’économie circulaire avec des entreprises locales ». Un travail d’autant plus impressionnant compte tenu des délais rapides de livraison. 

 

J.B

Photo de une ©Legoupil Industrie

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Procès de l'amiante en Italie : le verdict est tombé - Batiweb

Procès de l'amiante en Italie : le verdict est tombé

Les responsables du groupe Eternit, Stephan Ernest Schmidheiny et Jean-Louis Marie Cartier de Marchienne, ont été reconnus « coupables des délits qui leur sont reprochés » par le tribunal de Turin (nord de l'Italie) et ont été condamnés à une peine de 16 ans de prison.