Brexit : 377m2 d’infrastructures de contrôle installés en 3 semaines dans le port de Calais Vie des sociétés | 16.05.19

Partager sur :
Alors que l’entrée en vigueur du Brexit était initialement prévue pour le 29 mars, la Société d’Exploitation des Ports du Détroit (SEPB) avait confié à Legoupil Industrie le soin d’installer, dans les meilleurs délais, deux plateformes de contrôle d’un total de 377m2 dans le port de Calais. Des infrastructures réalisées en seulement 3 semaines, mais qui ne serviront finalement qu’à partir du 31 octobre 2019.

Après de multiples reports, le Brexit devrait imposer dès octobre prochain le rétablissement des contrôles douaniers pour les échanges de marchandises entre la France et le Royaume-Uni. Alors qu’il devait à l’origine être effectif dès le 29 mars, la Société d’Exploitation des Ports du Détroit (SEPB), qui exploite les ports de Calais et de Boulogne-sur-Mer, avait demandé à Legoupil Industrie de construire deux plateformes de contrôle douanier dans des délais très courts, pour être en mesure de répondre à temps aux nouvelles obligations de contrôles douaniers.
 

Legoupil répond au défi d’un montage express


Si le Brexit a finalement été reporté au 31 octobre, Legoupil Industrie, fabricant et installateur de bâtiments industriels et modulaires, a relevé avec succès le défi lancé par la SEPB. En 3 semaines, le groupe a livré deux bâtiments industriels en béton destinés à la douane et au Service d’Inspection Vétérinaire et Phytosanitaire pour qu’ils contrôlent les camions en provenance du Royaume-Uni.

« Legoupil Industrie a répondu à tous nos impératifs, techniques et de délai, en faisant preuve d’un grand professionnalisme », a remercié la SEPB, soulignant par ailleurs que les équipes avaient en plus dû faire face à des intempéries lors de la dernière semaine de travaux.

L'installation des infrastructure. ©Legoupil Industrie

« La gamme de bâtiments industriels Master de Legoupil Industrie a été choisie pour sa flexibilité, ses délais de montage record (jusqu’à 1000m2 en 2 semaines) et son isolation optimale (près de 73% d’économies de chauffage, et charpente supportant des vents jusqu’à 185km/h) », indique Legoupil.

A partir de novembre prochain, 5% des poids lourds transitant par le port seront donc contrôlés par environ quarante douaniers et une quinzaine de vétérinaires dans ces nouveaux entrepôts de 377m2 comprenant 10 quais de déchargement et mesurant jusqu’à 36 mètres de long et 6 mètres de large.

C.L


Photo de une : ©Legoupil Industrie

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'activité en France, point noir pour le CA de Vinci en 2015

L'activité en France, point noir pour le CA de Vinci en 2015

Le géant français de BTP et de concessions Vinci a révélé un chiffre d'affaires en baisse de 5,3 % à 8,2 milliards d'euros au premier trimestre 2015. Sur la branche construction plus précisément, le chiffre d'affaires est en baisse de 12 %, cette contraction marquant la fin des grands travaux de la LGV et la décroissance du marché français du BPT. Au vu des résultats de ce début d'année, le groupe prévoit une « légère baisse » de son chiffre d'affaires pour l'année 2015.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter