L'environnement au menu de la visite du maire de New York à Paris

Collectivités territoriales | 01.10.07
Partager sur :
L'environnement au menu de la visite du maire de New York à Paris - Batiweb
Le maire de New York Michael Bloomberg a rencontré samedi le maire de Paris Bertrand Delanoë et le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo lors d'une visite dans la capitale française notamment placée sous le signe de l'environnement et du développement durable.

Avant de se rendre dimanche à Londres, Michael Bloomberg a souligné que la France et les Etats-Unis pourraient éveiller les consciences dans les pays développés en jouant un rôle de premier plan dans la protection de l'environnement. A ses yeux, l'Occident a la responsabilité de guider les autres pays en définissant des politiques intégrant des solutions assurant la défense de l'environnement.
"Si la France et les Etats-Unis, Paris et New York font des choses (pour l'environnement)", alors nombre de pays suivront, a déclaré M. Bloomberg aux journalistes après avoir rencontré le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo. M. Borloo a de son côté précisé qu'ils étaient convenus "d'échanger sur les conclusions du Grenelle de l'environnement, notamment avec les équipes techniques de la ville de New York".

Paris marquait la première étape d'une tournée européenne du maire de New York au cours de laquelle il entend se rendre compte des moyens auxquelles les grandes villes recourent pour répondre aux inquiétudes liées à la sécurité, à l'environnement et à d'autres questions.

Michael Bloomberg a souligné samedi l'importance de partager de nouvelles solutions. II a par ailleurs découvert au cours de sa visite le système vélo en libre service Vélib lancé en juillet, à une station près de l'Hôtel de ville, après avoir déjeuné avec Bertrand Delanoë.

"Nous devrons voir si cela marche ou pas à New York", a-t-il dit, alors que l'adjointe au maire de Paris Anne Hidalgo lui a montré comment le système fonctionnait sous l'oeil de photographes. Le maire de New York, qui n'a pas voulu enfourcher de vélo, a paru intéressé par l'idée, tout en observant que le casque était exigé dans sa ville, ce qui n'est pas le cas à Paris, pour pratiquer le vélo.

Le maire de Paris a souligné devant les journalistes que "New York et Paris ont l'habitude d'échanger, de partager dans le domaine culturel, dans le domaine de la sécurité par exemple", et "nous oeuvrons déjà ensemble sur l'environnement", a-t-il dit. "C'est sans doute un des sujets que nous voulons travailler beaucoup ensemble", a-t-il ajouté. "Nous voulons que nos équipes partagent beaucoup", "tout particulièrement sur le développement durable".

Redacteur