Les élus franciliens réclament un audit du Grand Paris Express et de la Société du Grand Paris Collectivités territoriales | 11.04.18

Partager sur :
Les élus franciliens réclament un audit du Grand Paris Express et de la Société du Grand Paris
Les retards déjà annoncés des différents chantiers relatifs au Grand Paris Express auront eu raison de la patience des élus franciliens. Les sept départements et la Région Île-de-France ont en effet demandé ce mardi 10 à ce qu’un audit externe soit réalisé concernant le projet de super métro parisien et la Société du Grand Paris elle-même. Les détails.
Si le chantier de la ligne 14 du Grand Paris Express progresse doucement mais sûrement, le reste du projet, lui, peine encore à se développer. De quoi agacer les représentants des sept départements franciliens et de la Région Île-de-France, visiblement peu satisfaits par le calendrier annoncé en février dernier.

Ces derniers ont donc adressé un courrier au président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris afin que soit organisée « une séance exceptionnelle de ce conseil » en vue « de procéder au lancement d’un audit technique et financier » du Grand Paris Express et des porteurs du projet.

« En bouleversant, sans aucune concertation avec les élus ni avec la population, le calendrier de réalisation du Grand Paris Express, et en passant sous silence les causes réelles de cette décision, l’État a rompu brutalement l’équilibre de gouvernance et la relation de confiance qui avaient, jusqu’ici, permis l’avancement du projet », estiment les auteurs de la missive.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les représentants des départements (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise) tirent la sonnette d’alarme concernant le projet de super métro. Ils avaient notamment voté contre la nomination de Thierry Dallard au poste de président du directoire de la Société du Grand Paris en avril dernier, et s’étaient également opposés au budget rectificatif du 22 mars. Autant dire que le bras de fer est loin d’être terminé !

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des artistes de renom pour habiller les gares du Grand Paris Express

Des artistes de renom pour habiller les gares du Grand Paris Express

Alors que la ligne 18 du Grand Paris Express vient tout juste d’être déclarée d’utilité publique, Philippe Yvin, président du directoire du Grand Paris, a rappelé ce mardi « la volonté d’avoir un projet artistique qui accompagne la création architecturale ». 37 équipes d’architectes internationaux auront ainsi la lourde tâche d’aménager les 68 gares du réseau. Le designer Patrick Jouin, quant à lui, sera en charge de la conception du mobilier.
Grand Paris Express : Bouygues TP mandaté par la Société du Grand Paris

Grand Paris Express : Bouygues TP mandaté par la Société du Grand Paris

L’effervescence autour du Grand Paris Express semble monter d’un cran ! Alors que Placoplatre s’engageait il y a peu pour valoriser les déblais provenant des chantiers, c’est aujourd’hui à Bouygues Travaux Publics de remporter un contrat de 968 millions d’euros pour des opérations de génie civil sur la ligne 15 du futur métro. Les détails autour de ce partenariat de grande envergure.
Le Grand Paris Express au cœur d’une consultation entre le gouvernement et les élus franciliens

Le Grand Paris Express au cœur d’une consultation entre le gouvernement et les élus franciliens

Le gouvernement partagerait-il les inquiétudes de la Cour des comptes ? Il y a quelques jours, l’organisme redoutait un dépassement des coûts annoncés pour le projet du Grand Paris Express – un problème également pointé du doigt par Edouard Philippe. Aussi le Premier ministre a-t-il décidé d’ouvrir, ce mardi 23, une concertation avec les élus franciliens, au risque de retarder le calendrier du chantier du futur métro. Les détails.
Le groupe PSA cède 29 hectares pour la construction du Grand Paris Express

Le groupe PSA cède 29 hectares pour la construction du Grand Paris Express

C'est une nouvelle qui risque bien de raviver la colère des opposants au projet du Grand Paris Express ! En effet, la société du Grand Paris a récemment annoncé l'achat d'une partie de l'ancien site PSA Aulnay afin d'y bâtir le futur métro de la capitale. Montant de la transaction : plus de 29 millions d'euros. Les détails de ce nouveau chapitre de la construction du Grand Paris Express.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter