Monaco accélère la transition énergétique de ses bâtiments avec Cerqual Collectivités territoriales | 12.12.18

Partager sur :
Monaco accélère la transition énergétique de ses bâtiments avec Cerqual
Tout comme l’hexagone, la Principauté de Monaco s’est elle aussi dotée d’une Réglementation énergétique, entrée en vigueur en juillet dernier. Celle-ci intègre notamment un volet entier consacré à la construction de logements. Une véritable opportunité pour la certification NF Habitat HQE, dont le gestionnaire Cerqual Qualitel Certification a signé un partenariat de 3 ans avec la cité-État.
Également préoccupée par la transition énergétique de son territoire, la Principauté de Monaco met en œuvre depuis juillet 2018 sa nouvelle Réglementation énergétique aux objectifs environnementaux ambitieux.

Entre autres, cette initiative concerne directement les bâtiments, prévoyant, à horizon 2022, l’interdiction du fioul dans l’ancien et l’obligation d’effectuer des audits énergétiques pour les biens construits entre 1930 et 1990. Des travaux d’isolation thermique devront également être réalisés lors des chantiers de réhabilitation.

« Cette réglementation s’inscrit dans le cadre de l’action du gouvernement dans la lutte contre le changement climatique », avait déclaré Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme. « L’engagement ambitieux de la Principauté de réduire ses émissions de GES nécessite, pour être tenu, une accélération de l’effort collectif. »

Un référentiel qui répond aux attentes de la Principauté

Afin d’accompagner au mieux les changements qui s’imposent, la Principauté a récemment signé une convention de partenariat avec Cerqual Qualitel Certification. Au cœur de ce rapprochement : l’accélération du déploiement de NF Habitat HQE, géré par l’organisme, sur l’ensemble des opérations de construction résidentielle.

« Seule certification multicritère prenant en compte tous les aspects de la qualité du logement, NF Habitat HQE associe Qualité de vie – Respect de l’environnement – Performance économique. Elle répond ainsi aux ambitions monégasques en matière de logement : proposer à ses résidents un parc associant qualité technique, environnementale et énergétique, santé et confort », indique Cerqual.

En outre, la nouvelle Réglementation énergétique fixe notamment un seuil de consommation énergétique de 50 kWhEP/m2 pour les bâtiments neufs. En complément, un taux de recours minimal aux énergies renouvelables de 5 kWhEP/m2 leur est imposé.

Au vu de ces objectifs, rien d’étonnant à ce que Monaco ait décidé d’utiliser le référentiel NF Habitat HQE pour l’adapter et mettre au point de nouveaux outils dédiés à sa transition énergétique.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Certivéa fait évoluer son offre de labels

Certivéa fait évoluer son offre de labels

Toujours plus impliqué dans la croissance verte des bâtiments, Certivéa a récemment actualisé son offre de labels pour le non résidentiel en intégrant les certifications E+C-, BBCA (pour le bas-carbone) et Effinergie 2017 (pour l’énergie). Une initiative qui devrait permettre à l’organisme d’accompagner les professionnels du bâtiment qui souhaitent se préparer aux standards imposés par la loi de transition énergétique.
Plus de 100 000 logements certifiés NF Habitat – NF Habitat HQE en 2017

Plus de 100 000 logements certifiés NF Habitat – NF Habitat HQE en 2017

La certification NF Habitat – NF Habitat HQE séduit un nombre toujours plus important de professionnels, une tendance qui se traduit par une nette progression du nombre de logements certifiés en 2017 notamment sur le marché de la rénovation. Les labels associés (BBC-Effinergie, effinergie+, Bepos effinergie 2013) font également bonne figure. Tous les détails.
Vers une révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie ?

Vers une révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie ?

Présentée dans son intégralité le 25 janvier dernier, la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) peine à convaincre les acteurs du secteur environnemental. Tout particulièrement, les objectifs fixés concernant le développement des renouvelables est loin de faire l’unanimité. Afin de rassurer les opposants à la feuille de route énergétique actuelle, le ministre François de Rugy a assuré qu’il était prêt à « l’adapter et la retravailler sur quelques points ».
L'Île-de-France consacre une journée d'échanges à la transition écologique

L'Île-de-France consacre une journée d'échanges à la transition écologique

Alors que la transition énergétique de la France est un enjeu majeur, l'Île-de-France a décidé d'accélérer le mouvement en organisant mercredi 9 une journée d'échanges et de retours d'expériences sur cette thématique. Les 200 participants réunis ce jour ont ainsi pu dialoguer sur des projets variés et assister à plusieurs ateliers et conférences proposés à cette occasion. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter