Paris veut atteindre l'objectif de 300 rénovations énergétiques d'ici 2020 Collectivités territoriales | 03.07.15

Partager sur :
Le plan « 1 000 immeubles », un programme de rénovation thermique et environnementale des logements parisiens, vient d'être adopté ce vendredi par le Conseil de Paris. Après l'expérimentation de différents dispositifs depuis 2008, ce plan a été retenu comme outil dans la « lutte contre la précarité énergétique »

Dans le cadre de son Plan climat énergie territorial, la Ville de Paris s’est engagée dans un programme destiné à diminuer la consommation énergétique liées aux immeubles de l’habitat privé, et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Après l’expérimentation de différents dispositifs depuis 2008, le plan « 1 000 immeubles », adopté cette semaine par le Conseil de Paris, va permettre d'accompagner 1 000 copropriétés privées dans des travaux de rénovation thermique de leurs bâtiments.

« Par son ampleur inédite en France, il marque une nouvelle fois l’engagement résolu de l’Exécutif parisien d’avancer sur le chemin de la transition énergétique et de lutter concrètement contre le dérèglement climatique », souligne Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’environnement, du développement durable, de l’eau, de la politique des canaux et du Plan climat énergie territorial.

Dans un tiers des cas environ, la Ville proposera aussi aux copropriétés de lier cette rénovation à des projets de végétalisation.

Lutte contre la précarité énergétique

« Grâce à ces travaux, les habitants verront aussi leurs factures d’énergie baisser. Ce sera ainsi un outil concret de lutte contre la précarité énergétique », estime Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris en charge du logement et de l’hébergement d’urgence.

Aujourd’hui 50 000 ménages parisiens s’endettent pour payer leurs factures d’énergie, au point souvent de décider de ne pas se chauffer à la hauteur de leurs besoins, selon la mairie. « Une aide aux travaux sera attribuée en fonction du niveau de revenus des familles, afin d’aider les plus défavorisées », ajoute l’adjoint. L'opération reçoit pour cela le soutien de partenariats institutionnels : la Région Ile de France et l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah).

Le démarrage opérationnel du plan aura lieu en 2016 et se déroulera en 4 phases : un plan de communication, un appel à candidature, la sélection des immeubles pouvant être accompagnés puis la valorisation de projets exemplaires. La Ville se fixe un objectif de 300 rénovations d’ici 2020.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'Anah ambitionne 38 000 logements précaires rénovés en 2014 - Batiweb

L'Anah ambitionne 38 000 logements précaires rénovés en 2014

Après 31 235 logements rénovés l'an dernier, grâce au programme de lutte contre la précarité énergétique "Habiter mieux" mené par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), 38 000 logements devraient en bénéficier en 2014 a annoncé Isabelle Rougier, directrice générale de l'Anah. Une dynamique positive importante qui a permis pour la première fois en trois ans, de dépasser l'objectif de 30 000 logements rénovés par an.
La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP - Batiweb

La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP

Arriver à une diminution d’au moins 38 % de la consommation d’énergie d’ici 2020 est l’objectif des travaux de rénovation énergétique des immeubles existants. Cette donnée a été rappelée par Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Grenelle, au cours de la conférence intitulée « Rénovation positive ». Le gouvernement Ayrault a également annoncé son intention de mettre en œuvre 600.000 nouveaux logements par an, en lieu et place des 300.000 jusque-là programmés. Cette volonté implique d’encourager les copropriétés privées à réaliser ces travaux. Celles-ci représentent 8,5 millions de logements, soit 1/4 des résidences principales.
La TVA passera à 5% en 2014 sur tous les travaux de rénovation énergétique - Batiweb

La TVA passera à 5% en 2014 sur tous les travaux de rénovation énergétique

La TVA sur la rénovation énergétique des logements passera à 5% en 2014 contre les 10% prévus afin de réduire la consommation d'énergie de l'habitat, a annoncé vendredi François Hollande, lors de l'ouverture de la conférence environnementale. Cette baisse s'appliquera à tous les travaux liés à la performance énergétique et non pas seulement à ceux concernant l'isolation, a confirmé, le ministre de l’Écologie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter