Tramway de Bordeaux...

Collectivités territoriales | 11.01.06
Partager sur :
Tramway de Bordeaux...  - Batiweb
Alstom Transports a signé lundi un protocole d'accord pour verser à la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) un intéressement financier sur les futures ventes de son système ultra-innovant d'alimentation par le sol (APS), inauguré sur le tramway bordelais, a annoncé lundi le groupe.
Cet "accord financier (...) fait que quand on vendra un kilomètre d'APS en dehors de Bordeaux, nous verserons une somme d'argent à la CUB", a indiqué le président du groupe Alstom Transports, Philippe Mellier, lors d'une conférence de presse à Bordeaux.

"Je crois que c'est un juste retour des choses après les efforts qui ont été fournis", a-t-il expliqué, remerciant au passage la communauté urbaine "d'avoir pris le risque d'être le pionnier". Alstom a été confronté à de nombreuses pannes techniques, notamment sur l'APS, depuis l'inauguration de la première ligne de tramway bordelais, en décembre 2003.

L'accord avec la CUB devrait être "finalisé dans les semaines à venir", a indiqué le président d'Alstom Transports se refusant à indiquer le montant de l'intéressement. Pour le président d'Alstom Transports, la technologie de l'APS est "maîtrisée", en voulant pour preuve d'avoir atteint "99% de taux de disponibilité fin 2005", comme l'imposait la CUB dans son projet de tramway.

La société a dépensé "plus de 10 millions d'euros" sur les six derniers mois pour améliorer le système et changer une partie du matériel, a-t-il précisé. Le système APS, qui permet par un rail central d'alimenter la rame en même temps qu'elle avance, pourrait intéresser les communes d'Angers, Reims, voire Orléans et Paris, selon M. Mellier. Alstom Transports est également en contact, a-t-il ajouté, avec les villes de Rome et Florence, en Italie, ainsi qu'avec Singapour et Kyoto (Japon).

Le président (PS) de la CUB Alain Rousset a estimé qu'"il est tout à fait normal que la communauté réclame des retombées alors qu'elle a été initiatrice du projet". Après une série de pannes, il avait menacé en juin de supprimer les tronçons du réseau utilisant l'APS pour revenir à une alimentation électrique classique, avec des pylônes et des câbles aériens. Le tramway de Bordeaux comprend trois lignes déjà mises en service sur près de 25 km, dont 10 km fonctionnant en APS.

Redacteur
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb