Voies sur berges à Paris : des "stops" et un feu vert

Collectivités territoriales | 16.07.12
Partager sur :
Voies sur berges à Paris : des "stops" et un feu vert - Batiweb
Alors que la FFB démontrait récemment, étude à l'appui, l'impact négatif sur l'économie locale du réaménagement des voies sur berges à Paris, le Premier ministre vient de donner son feu vert à la Mairie pour le lancement de ce projet, dans un "Paris Plage" légèrement amputé.
« Par un courrier en date du 10 juillet, le Premier ministre vient de me faire part de sa décision de lever toutes les réserves émises en janvier dernier par son prédécesseur au sujet du projet de reconquête des voies sur berges le long de la Seine », écrivait vendredi le maire de Paris Bertrand Delanoë dans un communiqué.

D'ores-et-déjà validée par la commission d'enquête publique et les services techniques compétents de l'État, la tant attendue reconquête des voies sur berges va donc pouvoir se concrétiser. Et ce dès cet été. En effet dès septembre prochain, la rive droite de la Seine évoluera, à travers des travaux d'amélioration et d'embellissement des espaces publics. Les liaisons entre les deux rives seront facilitées et la sécurité des déplacements sera renforcée. Rive gauche, les voies entre le musée d'Orsay et le pont de l'Alma seront à leur tour relookées pour une livraison « au printemps 2013 ».

Économie locale

La FFB démontrait pourtant fin juin les impacts négatifs d'un tel projet sur l'économie de la capitale. S'appuyant sur une étude réalisée auprès de 301 de ses adhérents de Paris et sa Petite Couronne, elle arguait que « la réorganisation des ports de Paris risquent d'impacter l'élimination des déchets de chantier ». Mais aussi que « la fermeture des quais bas de la rive gauche » pourrait avoir un impact « de report du trafic sur les autres axes » plus important que prévu.

D'après les chefs d'entreprise interrogés, la distance moyenne parcourue par jour et par salarié sur le temps de travail est de 4,9 km. 68% des salariés utilisent le secteur des voies sur berges pour ce type de trajet. Ainsi l'impact sur le chiffre d'affaire serait bien réel. 46,5% des entreprises estiment que ce projet pourrait diminuer leur chiffre d'affaire d'au moins 10%. Une proportion qui atteint 51,7% pour les entreprises domiciliées dans Paris.

Collecte des déchets

L'enquête montre également que les points de collecte situés sur la Seine sont utilisés par 47,8% des entreprises du Bâtiment d'Ile-de-France. C'est une des raisons pour lesquelles 87% des adhérents interrogés par la FFB désapprouvent le projet de la Ville de Paris. « Les chefs d'entreprise dont l'établissement est domicilié à Paris sont 94% à refuser le projet. Pour rappel, ceux-ci sont très dépendants de ce marché qui représente 3/4 de l'activité des entreprises de moins de 20 salariés », ajoute encore la Fédération.

Notons enfin que les questions de circulation et de stationnement influent directement l'économie des chantiers puisqu'elle entre dans les charges internes de l'entreprise. Cette mesure risque donc d'accroître encore le coût des travaux des chantiers parisiens. La FFB appelle donc à des solutions comme « la possibilité d'un péage urbain, mais de conserver quoi qu'il en soit l'utilisation du réseau pour les activités économiques ».

Paris Plage amputé

Du fait des travaux qui vont démarrer dès cet été, l’événement Paris Plage sera légèrement amputé cette année. Ainsi seuls 800 mètres de plage proprement dite et 1400 mètres de promenade seront disponibles sur la rive droite. En 2011, la capitale y offrait 1000 mètres de plage et 2800 mètres de promenade. Cette 11è édition se tiendra du 20 juillet au 19 août sur une partie de la voie Georges Pompidou rive droite, le parvis de l'Hôtel de Ville et le bassin de la Villette.

Laurent Perrin
Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Se former à l’audit énergétique en maisons individuelles avec FEEBAT, plus que jamais d’actualité ! - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont soutenus par différentes aides publiques ou privées…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb