Fermer

Avec Circulère, Vicat s’engage pour la valorisation des déchets

Vendredi 29 janvier, le cimentier Vicat annonce la création de sa filiale dédiée à l’économie circulaire : Circulère. Dirigée par Stéphane Rutkowski, elle est consacrée au traitement et à la valorisation des déchets énergétiques et minéraux. Les détails.
Publié le 03 février 2021

Partager : 

Avec Circulère, Vicat s’engage pour la valorisation des déchets - Batiweb

Vicat, entreprise familiale, est un acteur majeur dans le domaine des matériaux de construction minéraux et biosourcés. Aujourd’hui cotée en bourse, le cimentier exerce 3 principaux métiers : le ciment, le béton prêt à l'emploi (BPE) et les granulats. Présent dans 12 pays, Vicat favorise l’emploi local et veille à maîtriser l’impact environnemental de ses actions. 

C’est pourquoi en créant Circulère et grâce à la mise en place de circuits courts de valorisation de déchets énergétiques et minéraux, le groupe confirme son rôle d’acteur de proximité. 

« La création de Circulère concrétise les engagements du groupe Vicat en faveur du développement des territoires sur lesquels l’entreprise est implantée et l’importance accordée à l’économie circulaire. L’hybridation entre activité industrielle et fournisseur de service permet de consolider l’expertise du Groupe », déclare Stéphane Rutkowski, Directeur général de Circulère.

 

Une approche concrète au service des territoires 

Chez Vicat, cette démarche est présente depuis déjà de nombreuse années et s’articule autour de 3 principaux axes : la valorisation des terres excavées (dépollution des sols) ; le recyclage des matériaux issus de la déconstruction ; la substitution des combustibles fossiles par des combustibles secondaires (pneus broyés, CSR…). De plus, d’ici 2025, le cimentier français a pour ambition d’atteindre 0% d’énergie fossile dans leur processus de fabrication de ciment. 

« En 2019, l’utilisation de combustibles et matières de substitution a permis de valoriser près de 450  kt de déchets dans les 5 cimenteries françaises du Groupe et d’éviter la consommation de plus de 625 kt de charbon. Cette démarche contribue également aux objectifs de réduction des émissions de CO du groupe Vicat », précise le groupe dans un communiqué.

Née d’une double ambition, l’entité qui emploie une douzaine de collaborateurs, permet d’accompagner l’élimination des énergies fossiles carbonées et importées dans les cimenteries du groupe. De plus, elle contribue au développement économique des territoires. En collaboration avec le groupe Serfim, spécialisé dans les travaux publics et les métiers de l'environnement, 2 plateformes de traitement des déchets sont déjà implantées. Terenvie dans le Rhône, spécialisée dans la dépollution des friches industrielles, et Bioval en Savoie, consacrée à la production de combustibles solides de récupération.

« L’ambition est d’en développer davantage dans les années à venir », conclut Vicat.

 

Marie Gérald

Photo de Une : Vicat.

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.