Bioclimatique pour la communauté d'agglomération du pays de Vannes

Développement durable | 19.05.08
Partager sur :
Bioclimatique pour la communauté d'agglomération du pays de Vannes  - Batiweb
La communauté d'agglomération du pays de Vannes vient d'emménager dans un nouveau siège au parc d'innovation Bretagne sud. Le bâtiment de 1?300?m2, inauguré ce vendredi, est l'un des premiers du pays vannetais à être entièrement conçu en Haute qualité environnementale. François Goulard, président de la communauté d'agglomération, a rappelé que le respect des normes HQE avait été déterminant dans le choix du cabinet d'architecture vannetais Arcau, laissant le soin, à l'architecte Xavier Fraud de présenter les principales caractéristiques bioclimatiques.
Exposition optimisée du bâtiment aux rayonnements solaires, matériaux de construction (bois, bio brique, surface vitrée importante, isolation par cellulose, revêtent de sol çà base d'huile de lin et de farine de bois), chauffage en aérothermie via une pompe à chaleur, puits canadien pour réguler la température été comme hiver, toit végétal, récupération des eaux de pluie, production d'eaux chaudes par panneaux solaires, etc. « Avec 50 kW/h par m2, nous divisons par deux les normes en vigueur en matière de consommation d'énergie», a appuyé Xavier Fraud.

« Dans le même temps, a fait valoir François Goulard, nous voulions un bâtiment sobre et pas très coûteux ». La facture s'élève à 2 182 511, 64 € dont 1 750 840 € autofinancés par la communauté d'agglomération. Pour ce prix-là, l'intercommunalité a voulu un siège composé pour l'essentiel de bureaux destinés au service (42 postes de travail dont 37 occupés). Pas question de construire un hémicycle pour les 90 conseillers communautaires. Les conseils d'agglomération continueront de se tenir dans l'amphithéâtre de l'UBS de l'autre côté du boulevard. Si une extension devait se faire - elle est possible -, ce sera pour héberger de nouveaux services en rapport avec des compétences à venir.

Redacteur