En Normandie, Point.P développe son service de déchèterie

Développement durable | 15.07.21
Partager sur :
En Normandie, Point.P développe son service de déchèterie - Batiweb
Après avoir ouvert en juillet 2020 une déchèterie professionnelle multiflux à Vernon (27), Point.P annonce développer son service avec l’ouverture de trois nouvelles déchèteries en Normandie. Un déploiement qui a pour principale mission de faire gagner du temps aux artisans du bâtiment.

Situé dans les points de vente de Rouen (76) avec Derichebourg, à Alençon (61) avec Veolia, et à Evreux (27) avec Paprec, le déploiement de ces trois nouvelles déchetteries multiflux Point.P couvrent la quasi-totalité des typologies de déchets de chantiers : 

  • Déchets non dangereux non triés : mélange non-valorisable
  • Déchets inertes propres : briques, tuiles, carrelages…
  • Bois A : bois d’emballage, palettes, cagettes…
  • Bois B : bois de charpente, balcons, volets…
  • Cartons d’emballage
  • Films plastiques
  • Métaux ferreux et non ferreux : ferraille, cuivre, zinc…
  • Plâtre : plaques et carreaux de plâtre sans isolant…
  • Emballages souillés : bombes aérosols, emballages métalliques vides…
  • Autres matériaux souillés : chiffons, pinceaux, rouleaux souillés…

Simplifier la vie des artisans

Déjà opérationnelles dans les points de ventes de Rouen, d’Evreux et d’Alençon, ces trois déchétèries permettent notamment de déposer jusqu’à 10 flux de déchets, complétant ainsi l’offre déjà existante à Vernon.

Elles ont pour objectif de simplifier la vie des artisans. En effet, en plus de leur faire gagner un temps précieux, ces derniers peuvent dans le même temps déposer leurs différents déchets et repartir immédiatement avec les matériaux de construction dont ils ont besoin pour leurs chantiers.

« Le client se présente au comptoir du point de vente afin de déclarer la nature de ses déchets. Le magasinier sur place en évalue ensuite la quantité et la qualité et indique au client à quel endroit les déposer. Un bon de réception lui est alors remis ainsi qu’une facture indiquant les informations de traçabilité des déchets. Les déchets ainsi collectés sont ensuite pris en charge par Paprec et acheminés vers la filière adaptée », explique Point.P.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Point.P

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier - Batiweb

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise - Batiweb

Point.P et Suez s’associent pour déployer le service Batireprise

En 2017, Suez a lancé une nouvelle offre visant à faciliter la mise en conformité des distributeurs de matériaux avec l’obligation de reprise des déchets de leurs clients. Dès le lancement de « Batireprise », la société a trouvé en Point.P un allié de taille pour déployer le service. Vendredi 4 octobre, les deux associés ont inauguré, à Villeurbanne, une nouvelle déchèterie multiflux. Précisions.
Ecodrop facilite la gestion des déchets des artisans du bâtiment - Batiweb

Ecodrop facilite la gestion des déchets des artisans du bâtiment

Bien que des solutions existent, la gestion des déchets de chantier apparaît très souvent comme complexe et coûteuse. C'est pour accompagner les artisans du bâtiment dans cette démarche que l'application mobile Ecodrop est née. Parmi les fonctionnalités : localisation des déchèteries, collecte sur chantier, démarches administratives facilitées... Le tout à des tarifs attractifs. Pour nous en parler, nous avons interviewé Marie Combarieu, sa fondatrice.
La Capeb et l’Unicem s’associent pour la gestion des déchets de chantier - Batiweb

La Capeb et l’Unicem s’associent pour la gestion des déchets de chantier

La Capeb et l’Unicem ont signé un partenariat pour permettre aux artisans du bâtiment de déposer leurs déchets de chantier dans les 1 500 plateformes de valorisation gérées par les adhérents de l’Unicem. A travers cette convention, les deux syndicats espèrent valoriser les bonnes pratiques de recyclage, favoriser la traçabilité des déchets de chantier, et élargir la typologie de déchets recueillis et valorisés.