HLM en bois et paille : le plus haut de France inauguré dans les Vosges Développement durable | 13.01.14

Partager sur :
Limitées habituellement à trois ou quatre étages, les constructions en bois et en paille atteignent de nouveaux sommets. Le bailleur Toit vosgien vient d'inaugurer ce vendredi 10 janvier la résidence Jules Ferry, un HLM haut de huit étages dans les Vosges. Une première pour ce type de bâtiment en faveur du développement durable.

Saint-Dié-des-Vosges peut être fier de son nouveau HLM, inauguré en grande pompe vendredi 10 janvier. Conçue par le bailleur Toit vosgien, la résidence Jules Ferry est une première en France. Haute de huit étages, elle est composée d'une structure en bois et en paille, des matériaux habituellement réservés à des constructions basses, de « trois ou quatre étages maximum », soulignait le directeur du Toit vosgien, Jean Marc Gremmel, à l'occasion de la présentation du projet en juillet 2013.

Pour ce double bâtiment labellisé « éco-construction », le chantier n'aura duré que 12 mois environ. Cette rapidité d'exécution s'explique par la structure même de ce HLM, constituée de 700 caissons en bois, préfabriqués puis empilés pour constituer les façades.

À l'intérieur de ces caissons, la paille – 10 ha ont été utilisés au total – est enfermée hermétiquement. Une construction « économique » selon les constructeurs, qui vantent dans leur dossier de présentation « un meilleur comportement sismique » du matériau, qui « conserve toute sa résistance mécanique en cas d'incendie ».

Des logements éco-construits à moins de 5 euros le mètre carré

Ces parois d'isolation en bois et paille de 40 cm d'épaisseur, moins chères que les solutions d'isolation en fibres de cellulose, sont conçues pour faire faire aussi des économies aux futurs locataires de l'immeuble. Les parois extérieures en fibres végétales (bois et paille) permettent une libre migration de la vapeur d'eau et une régulation hygro-dynamique naturelle du bâtiment.

Les structures en panneau de bois massif d’épicéa contrecollé, qui constituent l’enveloppe et les planchers du projet, apportent une réduction des besoins énergétiques à la source en garantissant une meilleure étanchéité de l'air. Sans compter les différentes installations en faveur du développement durable : capteurs solaires thermiques en toiture, pompe à chaleur, VMC double flux collective et récupérateur de chaleur sur les eaux usées. Résultat : le bailleur peut proposer des logements à moins de 5 euros le mètre carré et les locataires font des économies sur leurs charges.


En France, on estime le nombre de maisons en paille à 3000, dont 700 bâtiments. L'une des premières maisons en paille construites en France est la maison Feuillette, conçue en 1920 par l'ingénieur Émile Feuillette.

C.T

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Kyoz, un collectif engagé dans la construction bois - Batiweb

Kyoz, un collectif engagé dans la construction bois

« À ce jour, le bois est le seul matériau de construction vraiment renouvelable et recyclable » : c’est de cette philosophie qu’est né le collectif Kyoz, qui rassemble huit professionnels du BTP autour d’un projet commun. Tous partagent en effet la volonté de donner une nouvelle impulsion à la construction bois, et tentent aujourd’hui de faire mûrir ce marché qui s’inscrit dans une logique de développement durable.
Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois - Batiweb

Les Pays de la Loire toujours plus impliqués dans la construction bois

Véritable enjeu de la transition énergétique du bâtiment, la réduction des émissions carbone donne bien du fil à retordre aux acteurs concernés. Et si, finalement, la construction bois était la solution à ce problème ? Une question que s’est posée l’association Adivbois, à l’initiative d’un Appel à manifestation d’intérêt dans le cadre duquel 3 sites ont été retenus en Pays de la Loire pour accueillir des « Immeubles à vivre bois ». Les détails.
Swiss Krono mise tout sur le développement durable - Batiweb

Swiss Krono mise tout sur le développement durable

Qui, mieux qu’un fabricant de produits à base de bois, est le plus à même de s’engager dans une démarche environnementale digne de ce nom ? Ce mercredi 5, Swiss Krono a présenté le fruit de ses derniers investissements réalisés sur son site de Sully-sur-Loire (45), qui visent à accroître sa capacité de production tout en réduisant son impact environnemental. Retour sur une démarche pertinente et plus que jamais dans l’air du temps.
La filière Forêt-Bois lance une vaste campagne de communication - Batiweb

La filière Forêt-Bois lance une vaste campagne de communication

« Pour moi, c’est le bois » : tel est le slogan de la nouvelle campagne de communication et de mobilisation nationale lancée par la filière Forêt-Bois le 7 septembre dernier. Pas moins de dix visuels ont ainsi été réalisés avec la participation des professionnels du secteur. De quoi garantir la couverture médiatique de cette opération, qui sera relayée dans la presse, sur Internet et à la radio.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter