L'Ademe IDF fait le bilan de ses actions menées en 2012

Développement durable | 03.05.13
Partager sur :
L'Ademe IDF fait le bilan de ses actions menées en 2012 - Batiweb
L'Ademe Île-de-France fait le bilan de ses actions de l'année 2012 dans le domaine de la transition énergétique, de l'efficacité et du développement des énergies renouvelables (dans le secteur du bâtiment notamment). L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie totalise ainsi l'accompagnement de 116 projets franciliens de performance énergétique et climatique.

En 2012, l'Ademe Île-de-France a continué son aide au financement de projets, de la recherche à la mise en oeuvre dans le domaine de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Son programme d’appels à projets permettant de soutenir la réalisation de bâtiments démonstrateurs, répondant aux objectifs du programme PREBat, s’est poursuivi en 2012 avec la troisième session de l’appel à projets “réhabilitation” et la première session d’un nouvel appel à projets pour soutenir les bâtiments neufs ou passifs à énergie positive. Ces deux sessions ont permis de sélectionner vingt-quatre lauréats.

1110 copropriétés conseillées

Pour les copropriétés, l’Ademe et la Ville de Paris ont lancé en 2008 “Copropriété Objectif Climat”, afin de les conseiller pour la réalisation de diagnostics énergétiques des immeubles. En 2012, grâce à l'agence, 31 copropriétés se sont engagées à réaliser des travaux, pour un montant de 5,2 Millions d’euros, permettant d’économiser environ 5 200 MWh/an, et une réduction d’environ 1 100 tonnes de CO2 par an. La Direction régionale a financé 20 audits énergétiques, dont 13 concernant des copropriétés hors du dispositif Copropriété Objectif Climat. 209 copropriétés (soit environ 20 000 logements) ont voté un audit énergétique.

La biomasse se développe

Concernant les énergies renouvelables thermiques telles que les Pompes à Chaleur (PAC), les chaufferies biomasse, l’approvisionnement en biomasse énergie et la géothermie profonde, la Direction régionale Île-de-France de l’Ademe privilégie les appels à projets comme mode de sélection des opérations éligibles au Fonds Chaleur. Sept lauréats déploieront en 2013 des chaufferies ayant recours à la biomasse : Bobigny (93), Les Mureaux (78), Bondy (93), Colombes (92), Sevran (93) et Argenteuil (95). Une troisième session a été lancée en juillet 2012 et sept candidatures sont actuellement à l’étude.

La Direction régionale Île-de-France a lancé en mars 2012, en partenariat avec la Préfecture de Région, la première session d’un appel à projets visant à soutenir les structures d’approvisionnement en biomasse énergie, dans une logique de développement territorial et de structuration de la filière biomasse locale. Montesson (78) et Moigny-sur-Ecole (91) ont remporté cet appel à projets.

45 kilomètres de réseaux de chaleur

La filière continue à se développer puisque plus de 45 kms de réseaux de chaleur ont bénéficié d’un soutien de l’ADEME en 2012. Les 16 projets se répartissent en créations de réseau comme à Neuilly-sur-Marne, en extensions structurantes comme à Argenteuil, ou encore en interconnexions de réseaux entre Melun et Vaux le Pénil. Avec la généralisation des schémas directeurs, la vision des opérations est à présent bien meilleure, à la fois pour les collectivités et les délégataires précise l'agence. Un effort particulier a également été mené sur les actions d’optimisation de performance énergétique, côté réseaux et côté bâtiments.

La géothermie profonde à un avenir

Concernant la géothermie profonde, si de nombreuses études de faisabilité ont été menées sur l’année, augurant du bon développement de la filière dans les années à venir, deux installations ont reçu un soutien financier de la part de l’ADEME : le remplacement du doublet existant à Chelles, et la création d’un nouveau doublet à Neuilly-sur-Marne. Ce sont ainsi près de 18 000 tonnes de CO2 qui seront évitées annuellement, impactant le chauffage d’environ 10 000 équivalent logements.

Solaire thermique & pompes à chaleur

L’appel à projets Pompes à Chaleur, lancé conjointement avec le Conseil régional, permet d’accompagner les maîtres d’ouvrages qui décident de promouvoir l’utilisation d’une pompe à chaleur sur aquifère, sur champs de sondes ou sur eaux usées. 7 projets ont été sélectionnés dont 5 sur la production d’énergie à partir de champs de sondes et permettront de réduire les émissions de CO2 d’environ 520 tonnes par an.

La 1ère session de l’appel à projets de solaire thermique a permis de retenir la réhabilitation et l’extension d’un complexe sportif à Taverny. Les capteurs solaires thermiques permettront le chauffage de l’eau chaude sanitaire.

JOËLLE COLOSIO, NOUVELLE DIRECTRICE REGIONALE ILE-DE-FRANCE DE L’ADEME :

Joëlle Colosio est nommée Directrice Régionale Île-de-France de l’ADEME. Elle prend le relais de Gwénaël Guyonvarch, arrivé le 2 juin 20 09, qui devient Directeur de l’A ction R égionale Nord - Est.

B.P

Redacteur