La filière des isolants biosourcés en plein boom Développement durable | 27.05.16

Partager sur :
Selon les chiffres de l’Association Syndicale des Industriels de l’isolation végétale (ASIV), le déploiement du biosourcé dans la construction est en plein essor. Avec une croissance de plus de 40% en 4 ans et près de 18 millions de m2 d’isolants installés, la filière a permis la création de plus de 4 000 emplois directs et indirects non délocalisables ces 6 dernières années.
Faut-il encore des preuves ? Ainsi, débute un communiqué de l'ASIV qui révèle aujourd'hui que la filière des isolants biosourcés a connu un fort développement ces quatre dernières années avec une croissance en volume de plus de 40% et plus de 18 millions de m2 d’isolants végétaux installés.

L’association explique cet essor par « l’importante demande du marché qui n’échappe ni aux maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, applicateurs, ni aux assurances et aux particuliers ».

Il témoigne également de la prise de conscience réelle « des potentialités économiques liées à l’accroissement de ces matériaux », ajoute l’ASIV.

Des avantages pour l’environnement et les territoires

L’ASIV estime que l’utilisation des isolants biosourcés fait la différence par sa double dimension environnementale et sociale.

Véritable alternative à l’utilisation de matières premières non renouvelables, ils garantissent « des performances thermiques et hygrométriques reconnues ». Par ailleurs, ils redonnent aux territoires leurs spécificités régionales en valorisant les matières premières locales issues de l’agriculture ou du recyclage.

Sur le plan économique et social, la filière gagne en crédibilité. Ces quatre dernières années, les investissements ont atteint 35 millions d’euros, soit plus de 150 millions d’euros depuis la création de l’ASIV.

« La filière a validé sont potentiel de développement » et a démontré « sa capacité à prendre une place significative dans le tissu économique national, et sans doute aussi européen et international », avance l’association.

Côté emploi, les filières du biosourcé ont permis la création de plus de 4 000 emplois directs et indirects non délocalisables ces 6 dernières années.

Le biosourcé représente désormais 8% des parts de marché de l’isolation, un chiffre qui pourrait doubler si les actions engagées « tant au niveau local, qu’au niveau national, par les services de l’Etat, les collectivités locales, les organisations de filière, et bien, sûr, les entreprises de l’amont à l’aval », s’intensifiaient.

Faire appliquer la loi de transition énergétique

L’ASIV appelle ainsi l’Etat à « mettre des moyens dans la filière verte et tenir ses engagements pour accélérer le déploiement des isolants biosourcés ».

Le syndicat rappelle que la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte confirme l’intérêt de l’usage de ces matériaux pour des applications dans le secteur du bâtiment.

Son article 5 précise que « l’utilisation des matériaux biosourcés concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et à la préservation des ressources naturelles » et qu’ « elle est encouragée par les pouvoirs publics lors de la construction ou de la rénovation des bâtiments ».

L’ASIV attend donc que les pouvoirs publics mettent en place des outils techniques et financiers qui permettront « d’accélérer le mouvement ».

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Isolant naturel biosourcé : quels avantages pour la croissance verte ? - Batiweb

Isolant naturel biosourcé : quels avantages pour la croissance verte ?

Dans un contexte de réchauffement climatique et à quelques semaines seulement de la COP21, l’Association Syndicale des Industriels de l'Isolation Végétale (ASIV) revient sur le rôle central des industriels de l’isolation biosourcée dans le développement de la croissance verte et de l’éco-construction. Quels sont les atouts de ces isolants naturels biosourcés ? Quelles sont leurs limites ? Petit tour d’horizon.
Les industriels des isolants biosourcés lancent un programme de recherche - Batiweb

Les industriels des isolants biosourcés lancent un programme de recherche

Selon l'Association syndicale des industriels de l'isolation végétale, les isolants biosourcés permettraient d'améliorer la performance thermique des parois de 50 %, grâce à son fonctionnement hygrothermique particulier, dans certaines conditions. Alors, pour disposer de davantage de données sur ces produits, les industriels des isolants biosourcés lancent un programme de recherche, dans lequel sera impliqué le CSTB.
En 2017, le marché des isolants a progressé de près de 5% - Batiweb

En 2017, le marché des isolants a progressé de près de 5%

Avec près de 40 millions de m3 d’isolants posés, le marché de l’isolation thermique pour les bâtiments a progressé d’environ 5% en 2017. Les chiffres, révélés par TBC Innovations, viennent ainsi conforter la tendance observée en 2016. Mais si les perspectives pour 2018 sont encore bonnes, la prudence est de mise. En effet, la construction neuve a quelque peu fléchi ces derniers mois et la rénovation tourne au ralenti. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter