Fermer

la réhabilitation d'un quartier historique de Pékin .... En retard

Pékin a levé le voile sur sa dernière attraction touristique -- une rue entière façon dynastie Qing -- qui ne sera toutefois pas prête pour les jeux Olympiques s'ouvrant le 8 août.
Plus de 9 milliards de yuans (840 millions d'euros) ont été investis dans la restauration de Qianmen, l'un des plus vieux quartiers de la capitale, afin de lui redonner son lustre d'il y a cent ans, quand la dynastie Qing
(1644-1911) était encore au pouvoir.
Publié le 20 juin 2008

Partager : 

la réhabilitation d'un quartier historique de Pékin .... En retard - Batiweb
Le projet "ne sera pas fini à temps pour les Jeux", a admis Tian Yun, à la tête des promoteurs de la rue Qianmen, partant du sud de la place centrale de Pékin, Tiananmen, qui fut très animée à l'époque pré-révolutionnaire avant de tomber en disgrâce avec le vieillissement du quartier et sa surpopulation. M. Tian a souligné qu'il ne s'agissait pas de sacrifier la qualité de la réhabilitation à l'échéance des JO et des 500.000 visiteurs étrangers attendus. "Nous sommes ici pour faire du bon travail, pas pour le précipiter pour quiconque", a-t-il dit.

Certaines critiques se sont déjà élevées contre la rénovation façon "parc d'attraction" en cours, jugée éloignée d'une réalité historique.

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.