Le Pont d'Arcole réduit sa consommation d'éclairage

Développement durable | 11.06.12
Partager sur :
Le Pont d'Arcole réduit sa consommation d'éclairage - Batiweb
La Ville de Paris, qui vise une réduction de 30% de la consommation d'énergie de son éclairage public d'ici 2020, rénove actuellement les illuminations du Pont d'Arcole, travaux qui vont permettre de réduire de 90% la consommation de ce seul ouvrage.

Le pont d’Arcole à Paris, premier pont sans appui franchissant la Seine entièrement réalisée en fer, va subir la rénovation de son éclairage. L'installation de diodes et de projecteurs équipés en sodium haute pression de cet ouvrage situé au niveau de l'Hôtel de Ville, constitue le premier chantier majeur dans le cadre d'un marché de performance énergétique (MPE) attribué l'an dernier à Evesa, un groupement d'entreprises. « On ne va pas assombrir Paris », a promis Laurent Ménard, directeur de la voirie et des déplacements de la Ville.

Pour le Pont d'Arcole, les travaux doivent permettre une baisse de consommation de près de 90%, selon la Mairie de Paris. Dans le cadre du marché, d'une durée de dix ans, qui porte sur les quelque 200 000 sources d'éclairage public et les près de 150.000 points de signalisation lumineuse de la Ville lumière, l'objectif est de réduire les consommations d'énergie de 30% en 2020 par rapport à 2004. « Notre objectif est de réussir à réduire de 30% en gardant la même architecture lumineuse », a précisé le président d'Evesa, Bertrand Richard, au cours d'un point de presse. L'éclairage public représente « un gros tiers de la consommation globale d'énergie de la Ville de Paris », a rappelé M. Ménard.

Large de 20 mètres et comportant une structure métallique sous forme d'une arche unique de 80 mètres de portée sise entre deux culées en pierre de taille, il est réalisé en 1856 sous la direction de l'ingénieur Alphonse Oudry. Sa construction rapide dure moins de trois mois. Son nom viendrait de la bataille du Pont d'Arcole remportée par Napoléon Bonaparte sur les Autrichiens en 1796. L'autre hypothèse serait qu'un jeune républicain mort au cours des Trois Glorieuses s'écria avant de mourir : « Rappelez-vous que je m'appelle Arcole ».

B.P (source AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Se former à l’audit énergétique en maisons individuelles avec FEEBAT, plus que jamais d’actualité ! - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont soutenus par différentes aides publiques ou privées…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb