Fermer

REP Bâtiment : Valdelia lance une série d’expérimentations pour préparer sa mise en oeuvre

Alors que les pouvoirs publics ont publié des textes en fin d’année pour fixer les règles et les principes de la nouvelle filière Responsabilité Élargie au Producteur (REP), l’éco-organisme Valdelia lance aujourd'hui quatre thématiques d’expérimentations pour se préparer et anticiper la mise en oeuvre opérationnelle. Cette série d’expérimentations sera conduite jusqu’en juillet prochain, voire au-delà.
Publié le 22 mars 2022

Partager : 

REP Bâtiment : Valdelia lance une série d’expérimentations pour préparer sa mise en oeuvre - Batiweb

« Si tous les textes officiels encadrant la filière REP Bâtiment n’ont pas encore été publiés, la machine est lancée. Après un cycle de rencontres individuelles et collectives avec l’ensemble des acteurs du bâtiment, l'heure est à l’expérimentation », souligne l'éco-organisme Valdelia. En effet, après avoir regroupé près de 600 metteurs sur le marché et professionnels du bâtiment, l'éco-organisme annonce lancer une série d’expérimentations pour préparer sa mise en oeuvre. 

L’objectif ? Construire collectivement des réponses opérationnelles, pérennes et à coûts maîtrisés pour la mise en œuvre d’une filière des déchets de produits et matériaux de construction du bâtiment (PMCB) vertueuse et résolument tournée vers l’économie circulaire.

« L’heure est à l’essai et à la préparation de toute une filière qui va devoir en quelque sorte se réinventer… C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui une série d’expérimentations qui seront conduites jusqu’en juillet prochain, voire au-delà, pour tester et valider les dispositifs qui seront déployés au lancement de la filière », précise Arnaud Humbert-Droz, le président exécutif de Valdelia.

 

4 thématiques de travail identifiées

 

Ces expérimentations s’attacheront à tester la chaîne opérationnelle complète de la gestion des déchets du bâtiment, et préfigureront les dispositifs qui seront déployés progressivement au lancement de la filière. Entre autres, elle devront valider « un schéma de collecte global répondant aux besoins des professionnels du bâtiment et permettant d’avoir un taux de recyclage élevé », mais elles devront également « évaluer la capacité à proposer des actions de réemploi et de réutilisation sur les chantiers », ainsi que « calculer un euro/tonne global pour la gestion des déchets du bâtiment ». 

Ainsi, pour accélérer le mouvement et apporter des réponses concrètes aux enjeux et attentes de la filière, Valdelia déploie 4 types d’expérimentations  :

  • La collecte en point d’apport volontaire chez les distributeurs et négoces. Objectif : 25 expérimentations 
  • La collecte en point d’apport volontaire déchèterie professionnelle. Objectif : 6 expérimentations 
  • La collecte en chantier de construction neuve. Objectif : 4 expérimentations
  • La collecte en chantier de rénovation et curage. Objectif : 4 expérimentations 
  • Constitués dès le début de l’année sur l’ensemble du territoire, les groupes de travail associent des metteurs sur le marché, des détenteurs de déchets, et des opérateurs de collecte et de traitement.

Les inscriptions à l'événement de lancement des expérimentations sont ouvertes.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.