Technologies propres : Engie partenaire de l’Alliance mondiale des solutions efficientes Développement durable | 15.06.17

Partager sur :
Encore une belle démonstration de l’implication d’Engie dans la transition énergétique ! Le groupe industriel français, spécialiste du secteur de l’énergie, vient en effet de signer un partenariat avec l’Alliance mondiale des solutions efficientes, qui vise justement à promouvoir les technologies respectueuses de l’environnement. Une collaboration qui impliquera un soutien financier de 250 000 euros annuels à l’organisme de la part d’Engie. Précisions.
Toujours plus engagé dans le développement des énergies renouvelables sur le territoire français, Engie a annoncé ce jeudi 15 avoir signé un partenariat avec l’Alliance mondiale des solutions efficientes, dont le but est de faire progresser les innovations respectueuses de l’environnement à l’échelle mondiale.

Fondée par l’aéronaute suisse Bertrand Piccard, cette organisation souhaite également mettre en réseau les différents acteurs des énergies propres, qu’il s’agisse de start-up, de grands groupes ou encore d’institutions. Elle exerce, par ailleurs, un rôle de conseil auprès des entreprises et des gouvernements, en cela qu’elle les accompagne dans l’atteinte de leurs objectifs environnementaux à travers la mise en place de solutions efficaces.

« Mon but (…), c’est de crédibiliser et promouvoir sur le plan politique et sur le plan institutionnel les technologies propres, les énergies renouvelables qui permettant d’améliorer la qualité de vie sur cette planète », indique Bertrand Piccard. « Jusqu’à maintenant, les solutions existaient mais n’étaient pas rentables et n’intéressaient personne. Aujourd’hui, elles sont rentables et cela ne se sait pas suffisamment. »

En outre, ce nouveau partenariat engage Engie à apporter un soutien financier de 250 000 euros annuels jusqu'en 2020. De quoi développer des solutions concrètes, dont les 1 000 premières seront mises en avant lors de la COP24, qui se tiendra l'année prochaine en Pologne.

« Donner aux gouvernements la preuve que des solutions existent permet de légiférer de manière intelligente et plus ambitieuse. On n’est pas en opposition avec l’industrie parce que, grâce aux solutions d’aujourd’hui, on peut avoir une croissance propre qui est nettement préférable à un statu quo sale », témoigne Bertrand Piccard.

Rendez-vous l’année prochaine, donc, pour découvrir ces fameuses solutions innovantes pour un monde plus vert !

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie - Batiweb

Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie

Acteur incontournable du secteur de l’énergie en France, Engie a récemment porté une attention toute particulière à l’autoconsommation d’énergie. En septembre dernier, l’industriel signait un partenariat avec Google Sunroof afin d’aider les utilisateurs à déterminer si leur toiture est adaptée aux panneaux solaires. Plus récemment, Engie a également créé la co-entreprise Reservoir Sun, dédiée à l’autoconsommation solaire photovoltaïque, avec GreenYellow.
Engie poursuit son développement au Brésil - Batiweb

Engie poursuit son développement au Brésil

950 millions d’euros : c’est la somme déboursée par Engie, qui vient de remporter les contrats de concession pour deux centrales hydroélectriques au Brésil. Avec une capacité installée de 424 MW et 408 MW pour les usines de Jaguara et Miranda, le groupe dispose aujourd’hui d’une production locale de 11 122 MW. Les détails de cette transaction.
Quatre projets d’énergie renouvelable remportés par Engie Mexique - Batiweb

Quatre projets d’énergie renouvelable remportés par Engie Mexique

L’Amérique du Sud trouve décidément grâce aux yeux d’Engie ! Après l’acquisition de deux contrats de concession pour des centrales hydroélectriques brésiliennes en septembre dernier, c’est aujourd’hui au Mexique que le groupe énergétique français a remporté quatre projets d’énergie renouvelable, pour une capacité de production totale de 690 mégawatts. Les détails.
Gaz renouvelable : l’Ademe et GRDF toujours partenaires - Batiweb

Gaz renouvelable : l’Ademe et GRDF toujours partenaires

Avant même la présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et GRDF ont renouvelé leur partenariat visant à développer les gaz renouvelables. Il s’agit du quatrième accord passé entre les deux entités, qui prolongent ainsi leur collaboration pour trois années supplémentaires.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter