Impakt, la gamme de Kiloutou pour réduire l’impact carbone des chantiers

Distribution | 02.11.21
Partager sur :
Impakt, la gamme de Kiloutou pour réduire l’impact carbone des chantiers - Batiweb
Engagé depuis dix ans dans le verdissement de ses matériels de chantiers, Kiloutou approfondit sa démarche durable, en lançant sa gamme Impakt. Cette dernière réunit 3 500 produits à énergies alternatives, et s’accompagne d’un service client tourné vers la sensibilisation.

Depuis son bilan carbone en 2011, Kiloutou continue d’affirmer ses initiatives durables. Démarche RSE lancée en 2014, renouvellement de la flotte poids lourds par des véhicules à énergies alternatives… Le groupe spécialisé dans la location de matériels monte d’un cran avec sa gamme Impakt.

Un nom qui n’est pas choisi par hasard, car Kiloutou pense que ses activités indirectes représentent un fort impact carbone. Celles-ci occupent en effet 94 % du total des émissions de l’entreprise, dont 63 % sont liées aux matériels utilisés sur les chantiers. Plus de dix de recherche ont été menés, via en partie le centre de recherche et d’essai de Kiloutou, dans le but d’élargir l’offre de matériels à énergies alternatives. 

Un catalogue répertorié dans la nouvelle gamme Impakt de Kiloutou, rassemblant 3 500 matériels électriques, hybrides ou bi-énergies.

Quatre familles de matériels alternatifs 


Destinée aussi bien aux collectivités locales qu’aux donneurs d’ordres privés engagés dans la construction durable, Impakt met en avant 50 références. Ces dernières sont réparties en quatre grandes familles : le terrassement (dumpers, pilonneuses et plaques, dont les pelleteuses 1.7T et 2.5T et des chargeuses compactes 200, 600 et 800L ...), l’élévation (nacelles articulée hybrides 17m et 20m), les espaces verts (débroussailleuses, taille-haies, souffleurs, tronçonneuses électriques), et les outils (découpeuses, compresseurs d’air, bétonnières, scies de sol...).

En plus de réduire jusqu’à 95 % l’empreinte carbone lors de leur utilisation, les équipements présentent d’autres vertus. On compte notamment la diminution des nuisances sonores, des troubles musculo-squelettiques, d’émissions de particules fines, comme du recours au carburant.

Des spécificités sur lesquelles les clients peuvent se renseigner et définir leur choix via un Guide des matériels alternatifs, publié par Kiloutou. Le site internet du distributeur renseigne également sur les caractéristiques, cas d’usage, et performances des produits tout en mettant à disposition une « Calculette carbone ». L’outil permet aux professionnels d’évaluer l’impact carbone des projets qu’ils réalisent, selon leur choix de matériels.

Un service d’accompagnement de prise en main des équipements, pour lequel les équipiers de Kiloutou sont formés, est proposé, dans le cas de chantiers d'envergure et plus complexes. En parallèle, un programme de collecte de retours d’expérience utilisateur sera systématisé dans les prochains mois. L’idée ? Rendre les fournisseurs de Kiloutou proactifs, sur les améliorations de leur offre de matériel et de services.

« En progression de 50 %, nos investissements en 2021 vers des matériels alternatifs sont une nouvelle fois la preuve concrète de notre volonté d’accompagner nos clients dans la réussite de leurs chantiers », conclut Pierre Knoché, directeur général de Kiloutou France.

 

Virginie Kroun
Photo de Une : © Franck DUNOUAU

Virginie.kroun
filter_list

Sur le même sujet

En dépit d’un marché atone, Loxam ne lâche pas prise - Batiweb

En dépit d’un marché atone, Loxam ne lâche pas prise

En 2015, Loxam a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de - 1,2% à 838 millions d’euros. Pour autant, d’un point de vue global, le groupe a vu ses activités de construction et de location progresser respectivement de + 1,6% et de + 1,4%. Ainsi, les perspectives pour 2016, en France et à l’international, sont plutôt positives.
Des systèmes d’élévation innovants pour réhabiliter des tours de grande hauteur - Batiweb

Des systèmes d’élévation innovants pour réhabiliter des tours de grande hauteur

Les « Orgues de Flandre », plus hauts bâtiments d’habitation de Paris, ont récemment fait l’objet d’une réhabilitation thermique menée par Stim Technibat. Des travaux de grande envergure, les quatre tours mesurant entre 82 et 118 mètres. Pour mener à bien ce projet, plusieurs systèmes d’accès ont été utilisés, à l’instar de plateformes sur mâts ou suspendues. Tous les détails sur cette intervention particulièrement spectaculaire.