Toujours plus d’électricité issue des énergies renouvelables Eco-construction | 22.09.17

Partager sur :
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a révélé ce jeudi 21 que l’électricité ‘’verte’’ représente aujourd’hui 22,1% de la consommation électrique, la production issue des filières éolienne, solaire et bioénergies ayant augmenté de 11% par rapport au deuxième trimestre de l’année dernière. De bon augure pour la transition énergétique de la France.
Au premier trimestre 2017, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) indiquait que 18% de la consommation électrique française est issue des énergies renouvelables. Et, bonne nouvelle, cette part ne cesse de croître !

En effet, d’après le dernier Panorama de l’électricité renouvelable publié par l’organisme, l’électricité renouvelable représente 22,1% de la consommation électrique au deuxième trimestre.

« Cependant, le taux de couverture trimestriel de la consommation électrique par les énergies renouvelables est en baisse de 4%, qui s’explique par la production hydraulique exceptionnelle du printemps 2016 », nuance le SER.

Toutes les filières au vert

Dans le détail, la puissance du parc de production d’électricité renouvelable atteignait fin juin les 46 853 MW, soit 91% de l’objectif 2018 fixé par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Par ailleurs, 417 MW de puissance ont été nouvellement installés au deuxième trimestre 2017.

L’éolien, tout particulièrement, est très dynamique, avec une puissance totale de 12 341 MW à fin juin (dont 200 MW supplémentaires au dernier trimestre). Sur l’année écoulée, 20 TWh sont issus de la filière éolienne (-12,8% par rapport aux douze mois précédents), lui permettant finalement d’atteindre 82% des objectifs fixés par la PPE à horizon 2018.

Le parc solaire, quant à lui, atteint les 7 064 MW de puissance à fin juin. « Sur les 12 derniers mois, le parc métropolitain progresse de près de 8% avec 513 MW raccordés », observe le SER. « Avec une production de 9,3 TWh, en augmentation de plus de 20% par rapport aux douze mois précédents, l’énergie solaire photovoltaïque représente 1,9% de la consommation. Le parc atteint 69% des objectifs fixés à la filière pour 2018. »

La filière bioénergies électriques n’est pas en reste, avec un volume total de 1 934 MW. La production annuelle s’élève à 6,8 TWh, en hausse de 5% par rapport aux douze mois précédents. De quoi couvrir 1,4% de la consommation électrique française. « Le parc a atteint les objectifs fixés à la filière à l’horizon 2018 et représente 76% du scénario bas 2023 », précise le Syndicat.

Le parc hydraulique, enfin, se stabilise à 25 514 MW, assurant la production de 13,8 TWh au second trimestre 2017 (-28,3% sur un an). « Avec une production de 50,7 TWh au cours des douze derniers mois (en baisse de 11% par rapport à la période précédente), l’hydroélectricité couvre 13,1% de l’électricité consommée au deuxième trimestre ». Ne reste plus qu’à attendre les chiffres relatif aux mois de juillet, août et septembre afin de confirmer, ou non, la tendance.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

18% de la consommation électrique française issue des énergies renouvelables

Nul doute que Ségolène Royal aura suivi la nouvelle avec attention, et que l’ex-ministre de l’Environnement sera ravie des résultats publiés ce 18 mai par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). L’organisme indique en effet que l’électricité renouvelable représentait 18% de la consommation électrique française au premier trimestre 2017. Un chiffre qui devrait encore progresser au vu des nouveaux raccordements prévus cette année.
Baisse de la part des renouvelables dans l’électricité consommée en France

Baisse de la part des renouvelables dans l’électricité consommée en France

Le marché français de l’énergie renouvelable aura connu une année mitigée en 2017 ! D’après le Syndicat représentant les acteurs de la filière (SER), la puissance installée a déjà permis d’atteindre 94% des objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie à horizon 2018. Une bonne nouvelle pourtant ternie par la baisse de la part d’électricité d’origine renouvelable dans la consommation électrique globale. Tous les chiffres.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter