Le Congrès FNAIM fait peau neuve pour sa 72e édition Evénements du bâtiment | 11.07.18

Partager sur :
Le Congrès FNAIM fait peau neuve pour sa 72e édition
Un vent de renouveau semble souffler sur le marché de l’immobilier ! En témoignent d’ailleurs les transformations que la Fédération nationale représentant les professionnels du secteur (FNAIM) a annoncées le 10 juillet pour la prochaine édition de son Congrès. Organisé les 26 et 27 novembre prochains, l’événement fera l’objet d’un changement de nom et se déroulera, cette année, au Carrousel du Louvre. Ce qu’il faut retenir.
Chamboulé par les annonces relatives à la suppression de la taxe d’habitation l’année dernière, le congrès de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) reviendra dès les lundi 26 et mardi 27 novembre 2018. L’occasion pour l’événement de faire peau neuve !

Celui-ci se verra en effet doté d’un nouveau nom, « simple et durable » d’après l’organisme : le Congrès FNAIM & salon des professionnels de l’immobilier. C’est d’ailleurs le Carrousel du Louvre qui, cette année, accueillera la manifestation.

« Nous sommes très heureux de présenter le nouveau format du Congrès ouvert à tous les professionnels, qu’ils soient adhérents ou non. Les réservations de stands profitent d’un excellent démarrage et nous attendons le même engouement pour les inscriptions à l’événement via le site mis en ligne dès la fin du mois », fait savoir François Moerlen, président délégué de la Fédération.

Les sujets politiques au cœur de nombreuses préoccupations

En outre, deux jours d’échanges et de conférences rassembleront quelque 5 000 professionnels de l’immobilier, dont 50 experts et plus de 200 exposants qui pourront présenter leurs activités aux milliers de visiteurs attendus.

Le salon sera par ailleurs animé de plusieurs whorkshops, ateliers et autres débats au cours desquels chaque intervenant sera amené à partager son expérience. Ces « grands moments », comme les nomme la FNAIM, seront également l’occasion de revenir sur divers sujets d’actualité : politique, conjoncture, transformation digitale, etc.

« Ce rassemblement annuel qu’est le Congrès FNAIM & Salon des professionnels de l’immobilier va accueillir tous les métiers de l’immobilier et sera résolument axé sur l’innovation et les évolutions technologiques qui nous touchent », a d’ores et déjà annoncé Jean-Marc Torrollion, président de l’organisme. « L’actualité politique sera au cœur des débats afin d’expliquer les impacts de la loi ELAN mais aussi les prochains combats législatifs de la Fédération », conclut-il.

En attendant, retrouvez-vous dès à présent le trailer du Congrès sur la chaîne Youtube de l’organisation syndicale.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les 4 propositions de la FNAIM aux candidats à la présidentielle

Les 4 propositions de la FNAIM aux candidats à la présidentielle

A l’occasion de son Congrès, la FNAIM a interpelé les candidats à la présidentielle afin que le logement soit replacé au coeur du débat politique. En effet, selon son Président Jean-François Buet, l’immobilier « ne semble pas obséder » la campagne. La Fédération a donc formulé quatre propositions aux candidats. Au programme : fiscalité, impôts locaux, loi Alur, logements existant et social.
Le marché de l’immobilier toujours aussi porteur, mais…

Le marché de l’immobilier toujours aussi porteur, mais…

La Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) organisait ce 27 juin une conférence de presse afin de revenir sur les différentes thématiques relatives au marché qu’elle couvre : conjoncture, législation, moral des ménages et des professionnels, etc. Ainsi, si le secteur enregistre des records d’activité, il semble pourtant fragilisé par la politique du logement menée par le gouvernement actuel, notamment concernant la réduction du dispositif Pinel. Tous les détails.
La Fnaim met en garde contre les conséquences de la suppression de la taxe d’habitation

La Fnaim met en garde contre les conséquences de la suppression de la taxe d’habitation

C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, et pourtant, la suppression de la taxe d’habitation fait toujours autant polémique. En effet, alors qu’elle organisait son Congrès de l’immobilier les 11 et 12 décembre derniers, la Fnaim a fait part de ses inquiétudes quant aux répercussions que cette mesure pourrait avoir sur les taxes foncières. Explications.
Le bâtiment passif 20 ans après

Le bâtiment passif 20 ans après

Le salon voisin des Journées de la Géothermie Passi'bat permettra de faire le point sur le bâtiment passif, un mode de construction pensé depuis déjà plus de vingt ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter