L'encadrement des loyers s'étend à Bordeaux, Lyon et Montpellier

Immobilier | 03.09.21
Partager sur :
L'encadrement des loyers s'étend à Bordeaux, Lyon et Montpellier - Batiweb
Depuis 2019, l'encadrement des loyers est expérimenté dans plusieurs villes de France où le marché locatif est particulièrement tendu. Après Paris, Lille, et certaines villes de Seine-Saint-Denis, les métropoles de Lyon, Bordeaux et Montpellier seront concernées à partir de 2022.

Déjà en vigueur dans des métropoles comme Paris ou Lille, et dans neufs villes de Seine-Saint-Denis (Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, L'Île-Saint-Denis, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine, Stains, Villetaneuse), l'encadrement des loyers est une mesure visant à limiter la flambée des prix et éviter les abus, notamment pour les petites surfaces.

 

Trois nouvelles métropoles françaises candidates – Lyon (et Villeurbanne), Bordeaux et Montpellier – rejoindront bientôt cette expérimentation, des décrets ayant été publiés au Journal Officiel ce vendredi 3 septembre, après l'accord d'Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement. Des études détermineront les zones concernées et un arrêté préfectoral précisera le loyer de référence de chaque zone, à partir de début 2022.

 

Une expérience sur les marchés locatifs tendus

 

Cette expérience de plafonnement des loyers, prévue dans le cadre de la loi ELAN de 2018, concerne des zones de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements.

 

La ville de Bordeaux, faisant face à une forte hausse des prix immobiliers et à une tension locative importante, est particulièrement concernée. « Le marché immobilier s'est détérioré avec notamment une décorrélation toujours plus grande entre des prix en augementation constrante et les ressources des ménages qui ne progressent pas (…) Pour le même loyer, les habitants ont perdu en 4 ans en moyenne 18 m2 », souligne ainsi la métropole bordelaise dans un communiqué.

 

En novembre dernier, d'autres villes comme Grenoble, Grigny, ou encore onze communes du Grand Orly Seine Bièvre, avaient également fait la demande pour participer à cette expérimentation.

 

Mais pour que la mesure soit efficace, encore faut-il qu'elle soit bien appliquée par les bailleurs et les agences immobilières. Ainsi, en janvier dernier, la mairie de Paris avait annoncé le renforcement des contrôles, notamment par des agents de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), chargés de contrôler aléatoirement les annonces. Les fraudeurs encourent ainsi jusqu'à 5 000 euros d'amende.

 

Cette expérimentation nationale, initialement prévue jusqu'en novembre 2023, devrait d'ailleurs être prolongée de trois ans, soit jusqu'à fin 2026, dans le cadre du projet de loi 4D, adopté par le Sénat en juillet.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

Logement : nouvelle expérimentation autour du plafonnement des loyers - Batiweb

Logement : nouvelle expérimentation autour du plafonnement des loyers

Julien Denormandie et Jacqueline Gourault ont signé un décret autorisant une nouvelle expérimentation de l’encadrement des loyers. Un arrêté publié vendredi 5 avril au Journal officiel annonce en effet la réintroduction partielle de cette mesure très contestée par les professions immobilières, mais censée éviter les loyers excessifs.
Paris : une hausse raisonnable des loyers des logements privés non meublés en 2017 - Batiweb

Paris : une hausse raisonnable des loyers des logements privés non meublés en 2017

En 2015, l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap) faisait état « des effets réels mais limités » de l’encadrement des loyers sur la capitale. Si le dispositif a depuis été interrompu, il a néanmoins été couronné d’un succès relatif l’année dernière. En effet, les loyers n’ont augmenté que de 0,5% en région parisienne au cours des douze derniers mois observés.
Connaître les loyers partout en France : le Ministère du Logement lance un partenariat inédit - Batiweb

Connaître les loyers partout en France : le Ministère du Logement lance un partenariat inédit

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce vouloir fournir un indicateur de loyer pour chaque commune de France. Dans ce contexte, il lance un partenariat d’un nouveau genre avec une équipe d’économistes, de grands acteurs du logement en ligne comme SeLoger, pap.fr, ou leboncoin, ainsi que le réseau d’agences immobilières Century21. Grâce à cette coopération, chacun pourra connaître les loyers pratiqués, ainsi que leur évolution, sur tout le territoire français.
Le marché des bureaux plus résilient en régions - Batiweb

Le marché des bureaux plus résilient en régions

Après la publication du bilan du marché des bureaux en Île-de-France au premier trimestre 2021, CBRE revient plus en détails sur le marché en régions. Ce dernier a globalement mieux résisté que le marché francilien, et devrait devenir de plus en plus attractif dans un contexte où les salariés sont en quête d'une meilleure qualité de vie depuis le début de la crise sanitaire.