David Ambrosiano élu président du Conseil Supérieur du Notariat Nomination | 21.10.20

Partager sur :
Ce mardi 20 octobre 2020 s'est tenue une assemblée générale du Conseil Supérieur du Notariat (CSN), qui a abouti à l'élection de son nouveau président, mais aussi d'un nouveau Bureau nettement féminisé. A cette occasion, la profession a de nouveau demandé une pause dans l'ouverture de nouveaux offices, mais aussi annoncé des évolutions en termes de transition digitale et de formation des nouveaux talents.

Près de deux ans après la nomination de Jean-François Humbert, le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) a élu son nouveau président à l'issue d'une assemblée générale qui s'est tenue ce mardi 20 octobre. David Ambrosiano, notaire de 50 ans qui officie à Fontaine, dans l'Isère (38), ainsi été élu. Ce dernier n'est pas inconnu au sein de l'organisation professionnelle, puisqu'il en était dernièrement le premier Vice-Président.

 

Aussitôt élu, le nouveau président s'est empressé de demander une pause dans le mouvement de libéralisation de la profession, institué depuis la loi Macron de 2015, lorsque l'actuel président de la République était encore ministre de l'Economie. Cette loi a donné lieu à la création de plusieurs centaines de nouveaux offices de notaires, alors que les notaires devaient jusqu'ici hériter d'une étude déjà existante.

 

Cette libéralisation suscite depuis le début une vivre opposition des notaires, qui craignent les conséquences économiques d'une ouverture à la concurrence trop brusque.

 

Le notariat a récemment demandé, devant le Conseil d'Etat, l'annulation des dernières créations d'offices décidées fin 2018 par le gouvernement, qui avait suivi les conseils de l'Autorité de la Concurrence. Mais la profession a finalement été déboutée, et les offices ouverts ont été conservés.

 

Si l'Autorité de la Concurrence préconise l'ouverture de nouveaux offices de notaires, cette dernière a toutefois promis avant l'été de tenir compte des effets de la crise sanitaire et économique pour éviter que la profession ne soit trop impactée.

 

« Une pause dans les créations est nécessaire pour permettre le développement des offices créés récemment, et ne pas casser notre maillage territorial unique », a notamment plaidé David Ambrosiano, reconnaissant toutefois qu'un nouveau dialogue s'était installé entre l'Etat et le notariat, à travers la signature de la première convention d'objectifs de la profession le 8 octobre dernier. 

 

De nécessaires évolutions

 

« Il s'agira de poursuivre et déployer notre transformation digitale et de cultiver nos racines, notre raison d'être (…) Nous devrons, enfin, achever notre grande réforme de la formation initiale des notaires et des collaborateurs pour attirer de nouveaux talents », a également déclaré le nouveau président, conscient de nécessaires évolutions.

 

Outre cette nomination, le Bureau et de nouveau membres ont également été élus. Fait notable : la part de femmes qui progresse très nettement, passant de 21 à 46 % parmi les 71 nouveaux membres. Le nouveau premier Vice-Président est d'ailleurs une nouvelle première Vice-Présidente : il s'agit de Maître Sophie Sabot-Barcet, 49 ans, notaire à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire).

 

Claire Lemonnier

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée - Batiweb

Réunion sur les choix stratégiques pour la transition énergétique à l’Elysée

Le Président Emmanuel Macron a réuni hier après-midi, mercredi 24 octobre, une trentaine de dirigeants d’entreprises, parmi lesquels les dirigeants d’EDF, Engie, Total, Orano, Vinci, Saint-Gobain ou Veolia, mais aussi des organismes de recherche comme le CNRS ou l’INRA, pour une « séance de travail » en prévision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui devrait être annoncée à la mi-novembre.
Damien Cousin, nouveau président du SNPB Hauts-de-France et Normandie - Batiweb

Damien Cousin, nouveau président du SNPB Hauts-de-France et Normandie

Le Syndicat National du Pompage du Béton (SNPB) a nommé son nouveau président des régions Hauts-de-France et Normandie. Elu à l’unanimité, Damien Cousin a pris ses fonctions le 30 janvier dernier. Parmi ses nombreuses prérogatives, M. Cousin entreprend de redorer l’image du pompage estimant que « le pompage ne doit plus être envisagé comme une solution de dernier recours ».
Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb - Batiweb

Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb

Après 10 années à la présidence de la Capeb, Patrick Liébus, ne se représentant pas à l'élection 2020, a cédé sa place à Jean-Christophe Repon, anciennement premier vice-président depuis 2019. Ce dernier a en effet été élu ce jeudi 2 juillet par le nouveau conseil d'administration, renouvelé d'un tiers de ses membres à l'occasion d'une Assemblée générale statutaire qui s'était déroulée la semaine dernière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter