L’Unicem élit son nouveau président Nomination | 14.12.20

Partager sur :
Mardi 8 décembre, Alain Boisselon a été élu à la présidence de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem). Directeur de l’activité carrières de Granulats du Groupe Vicat, Alain Boisselon succède ainsi à Nicolas Vuillier, élu en 2017.

Diplômé de l’IAE Paris-Sorbonne Business School en 1984, Alain Boisselon commence sa carrière en tant qu’ingénieur Bitume chez Shell, où il travaillera pendant six ans. Il rejoint ensuite le groupe Vicat en 1991 et devient en 2008 le directeur de Granulats Vicat, filiale qui gère les carrières de granulats du groupe Vicat en France. 

Une longue expérience syndicale

Ses 35 ans années d’expérience dans le domaine de la construction lui ont permis d’occuper plusieurs mandats syndicaux et notamment celui de président de l’Unicem Rhônes-Alpes en 2012. Quatre ans plus tard, Alain Boisselon procède à la fusion entre l’Unicem Auvergne et Rhône-Alpes et devient ainsi président de l'Unicem en région AuRA.

A l'échelle nationale, Alain Boisselon a aussi été membre du comité directeur du Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE) entre 1990 et 2000, membre du Bureau de l’Unicem de 2013 à 2017, et membre du bureau de l'Union nationale des producteurs de granulats (UNPG) depuis 2019, tout en assurant la présidence de la Commission Economique pendant 20 ans, jusqu'en 2016.

A l'échelle européenne, il a également été président de l'Environment Commitee de l'Union Européenne des Producteurs de Granulats (UEPG) pendant six ans, entre 2014 et 2020.

Elu président de l’Unicem le mardi 8 décembre, Alain Bosselon entend accompagner les entreprises de la filière face aux défis auxquelles elles sont confrontées, notamment du point de vue de la transition écologique : « La nécessité de lutter contre le changement climatique, les émissions de CO2, de préserver la biodiversité, de mieux protéger les ressources en eau et la qualité de l’air, nous soumettent à des questionnements déstabilisants de la part des parties prenantes, à commencer par nos clients ».

Lors de ce mandat, Alain Boisselon souhaite également renforcer le rôle fédérateur de l’Unicem vis-à-vis des unions régionales et des syndicats membres. Pour cela, il promet de favoriser la concertation et l’union dans l’étude et la défense des intérêts matériels des entreprises adhérentes : « La nature et la méconnaissance de nos activités expliquent ces interrogations auxquelles nous devons répondre par des orientations claires, des explications convaincantes appuyées par des faits, des progrès visibles. Seule l’action collective, et dans notre cas celle de notre Union, peut remplir ce besoin », précise le nouveau président. 

 

Marie Gérald

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions - Batiweb

Matériaux de construction : léger mieux en fin d'année malgré les tensions

Il y a un an, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) misait sur une nouvelle croissance du marché qu’elle représente. Hélas, janvier n’avait pas été de tout repos pour les professionnels des matériaux de construction, et la tendance s’était prolongée durant toute la période hivernale. Le dernier trimestre, plus dynamique, aura heureusement permis de maintenir l’exercice 2018 dans le vert. Tous les chiffres.
Matériaux de construction : une industrie qui recrute - Batiweb

Matériaux de construction : une industrie qui recrute

En partenariat avec l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) et les OPCO (Opérateur de compétence), le GIE réseau des CERC filière construction, publie un tableau de bord sur l’emploi, la formation et l’activité de l’industrie des matériaux en France. Ce recueil d’indicateurs, décliné dans chacune des régions administratives, permet d’apporter un éclairage sur le marché du travail du secteur des matériaux de construction avant l’arrivée de la pandémie liée au Covid-19.
Les granulats et le béton prêt à l’emploi s’offrent une pause estivale - Batiweb

Les granulats et le béton prêt à l’emploi s’offrent une pause estivale

Après un printemps vigoureux, le troisième trimestre a été moins dynamique pour le marché des matériaux de construction, comme l’a indiqué l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) ce 29 octobre. Cependant, si la production de béton prêt à l’emploi et de granulats a été moins importante de juillet à septembre par rapport aux trois mois précédents, elle reste supérieure aux niveaux atteints à la même période en 2017.
La période estivale propice au développement du marché des matériaux de construction - Batiweb

La période estivale propice au développement du marché des matériaux de construction

Le début d’année monotone semble désormais loin derrière le marché des matériaux de construction ! Selon l’Unicem, qui a partagé sa dernière lettre de conjoncture ce 26 juillet, le deuxième trimestre a été marqué par un certain dynamisme qui tend à se confirmer pour la période estivale. L’organisme préfère néanmoins se montrer prudent, redoutant le déclin du marché résidentiel et des pénuries de main-d’œuvre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter