Le groupe Rexel élargit les fonctions de son Directeur des Ressources Humaines Nomination | 22.01.21

Partager sur :
Le groupe Rexel, spécialiste de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l'énergie, annonce avoir étendu les fonctions de Luc Dallery, son Directeur des Ressources Humaines. En plus de ce poste, ce dernier s'occupera également de la communication et des affaires publiques du groupe, dans le but de mettre en place une nouvelle stratégie.

Le groupe Rexel vient d'élargir les missions de Luc Dallery, qui occupera désormais la fonction de Directeur des Ressources Humaines, de la Communication et des Affaires publiques du groupe.

Diplômé des universités d'Amiens et de Munich, Luc Dallery est titulaire d’un DESS en droit des affaires et commence sa carrière chez Schlumberger, où il assume des fonctions de management opérationnel et de gestion des ressources humaines. Il occupe ensuite des postes de direction des ressources humaines chez CWT, Europcar et Microsoft. En 2016, il rejoint Rexel en tant que Directeur des Ressources Humaines, et intègre le comité exécutif. Quatre ans plus tard, le groupe lui confie de nouvelles missions de communication et de relations publiques. Il devra notamment mettre en oeuvre une stratégie de ressources humaines amplifiant la transformation du groupe.

« Son expertise, sa compréhension des enjeux de nos marchés, et son expérience au service de la transformation des activités de Rexel sont des atouts différenciants pour accélérer l’exécution de notre plan stratégique », explique Patrick Bérard, le Directeur Général de Rexel.

Pour rappel, le groupe Rexel est présent dans 26 pays, et sur trois marchés (résidentiel, tertiaire et industriel). Il a pour objectif d’accompagner ses clients et de leur offrir une gamme adaptée de produits et services de maîtrise de l’énergie pour la construction, la rénovation, la production et la maintenance. L’entreprise compte à ce jour plus de 26 000 collaborateurs pour un chiffre d'affaires à 13,74 milliards d’euros en 2019. 

A noter que Rexel est sur la « Climate A list » du CDP, organisation visant à étudier l'impact des principales entreprises mondiales cotées en bourse sur le changement climatique.

 

Marie Gérald

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique - Batiweb

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.
La formation des artisans du BTP « répond à des enjeux et à une stratégie » - Batiweb

La formation des artisans du BTP « répond à des enjeux et à une stratégie »

Le gouvernement a estimé qu’il fallait former 120 000 professionnels à la rénovation énergétique d’ici à 2012. Cela suppose que tous les corps de métiers de la construction s'adaptent et intègrent de nouvelles compétences et savoir-faire. Jean-François Gayot, directeur de l’institut de formation Socotec, revient pour nous sur les enjeux de la formation dans les « métiers verts » et les préconisations répondant aux besoins de la branche du BTP, dans un contexte de rupture technologique.
 Construction et rénovation : un critère CO2 pour le label environnemental ? - Batiweb

Construction et rénovation : un critère CO2 pour le label environnemental ?

Les pouvoirs publics vont publier d'ici fin 2014 des arrêtés afin de définir le label environnemental pour la réglementation thermique. Suite à cette annonce, l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et l'association Equilibre des Energies (EDEN) ont relancé leur demande en faveur de l'intégration d'un critère CO2, nécessaire pour rééquilibrer les contraintes entre les différentes sources d'énergie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter