Fermer

Daniel Rigout, réélu président des Entreprises Générales de France (EGF)

Membre de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et de la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), le syndicat des Entreprises Générales de France (EGF) vient d’annoncer la réélection de son président Daniel Rigout. Réélu pour un mandat de trois ans, il compte ainsi mobiliser les forces du syndicat sur la décarbonation du secteur de la construction et sur les besoins de la société.
Publié le 20 juin 2022

Partager : 

Daniel Rigout, réélu président des Entreprises Générales de France (EGF) - Batiweb

C’est lors de l’assemblée générale des Entreprises Générales de France (EGF), qui s’est tenue le 14 juin dernier à Paris, que Daniel Rigout a vu son mandat de président être prolongé pour les trois prochaines années. L’organisation professionnelle regroupe aujourd’hui plus de 1 000 entreprises qui totalisent 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel dans le BTP en France, et emploient plus de 80 000 salariés.

 

Une carrière dédiée au bâtiment

 

Daniel Rigout a fait toute sa carrière dans le bâtiment et les travaux publics, notamment au sein des groupes Vinci et Bouygues Construction. Pendant 30 ans, au sein de Bouygues Construction, il a successivement exercé les fonctions de Directeur général de Bouygues Entreprises France Bretagne et Pays de Loire, puis de Bouygues Entreprises France Nord et Belgique.

De 2010 à 2015, il a également dirigé des filiales spécialisées en travaux publics, telles que DTP terrassement ou VSL International, avant d’assurer la direction générale de Bouygues Bâtiment International jusqu’en 2018. En parallèle de son poste de président de l’EGF, Daniel Rigout est aussi aujourd’hui conseiller du PDG de Bouygues Construction, Pascal Minault, et vice-président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) depuis juin 2020.

 

Construction et rénovation au cœur de son mandat

 

En plus de l’action traditionnelle du syndicat dans les domaines de la normalisation, de la prévention-santé-sécurité ou de la RSE, le président de l’EGF souhaite mobiliser les forces de l’organisation sur la décarbonation du secteur de la construction et sur les besoins de la société, notamment en termes de construction et de rénovation. « La construction et la rénovation ne sont pas un obstacle mais un levier pour parvenir à une société décarbonée, qui constitue plus que jamais l'horizon de l'ensemble des entreprises d'EGF », estime-t-il.

En ce qui concerne la décarbonation du secteur, l’EGF participe déjà activement à la feuille de route lancée par le gouvernement pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Avec leur capacité d’innovation et les engagements qu’elles prennent vis à vis de leurs clients, les entreprises générales ont ainsi un rôle important à jouer dans la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

De plus, dans un contexte où la production de logements ne cesse d’augmenter et où les Français sont de plus en plus confrontés à des tensions sur leur pouvoir d’achat, elles se doivent également d’apporter des réponses concrètes, sur un enjeu qui représente 30 à 40 % du budget mensuel des ménages français.

 

Robin Schmidt

Photo de une : ©EGF

Par Robin Schmidt

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.