Didier Bellier-Ganière, nouveau directeur général délégué de la FPI France

Nominations | 03.11.21
Partager sur :
Didier Bellier-Ganière, nouveau directeur général délégué de la FPI France - Batiweb
Ce mercredi 3 novembre, Didier Bellier-Ganière a été élu directeur général délégué de la fédération des promoteurs immobiliers de France. L'énarque de 55 ans prendra ses fonctions le 1er décembre 2021, succédant ainsi à Alexis Rouque, tout juste nommé directeur régional de la Banque des Territoires PACA. Présentation.

A 55 ans, Didier Bellier-Ganière a été nommé directeur général délégué de la FPI France, unique instance professionnelle représentant les promoteurs immobiliers du secteur privé en France. 

Diplômé de l’ENA (promotion Copernic), Didier Bellier-Ganière devient chef de bureau au ministère du Logement, où il intègre ensuite le conseil général des Hauts-de-Seine en 2006 comme directeur de l’habitat. En 2008, il est nommé conseiller logement et urbanisme au cabinet de la ministre du Logement Christine Boutin, poste qu’il conservera auprès de Benoist Apparu. Un an plus tard, Didier Bellier-Ganière rejoint Grand Paris Aménagement dont il devient le directeur général adjoint. 

Fin 2015, il rejoint la Driea d’Île-de-France pour préparer le dossier de candidature de Paris aux JO 2024. Depuis mars 2018, Didier Bellier-Ganière était directeur du Pôle Stratégie et Transformation et membre du directoire de 1001 Vies Habitat, ou il a également eu à piloter le projet de transformation du groupe. 

« Après 4 années passionnantes et enrichissantes passées chez 1001 Vies Habitat, j'ai décidé de répondre, avec enthousiasme, à un nouveau défi en rejoignant, en tant que délégué général, la FPI France. Une autre façon d’être acteur de la fabrique de la ville, fil rouge de ma carrière, cette fois au service de l’acte de construire », a déclaré le nouveau directeur général délégué.  « Je suis très heureux d'accueillir Didier Bellier-Ganière. Son expertise et sa parfaite connaissance des enjeux et des acteurs seront précieuses pour la FPI », a quant à lui confié Pascal Boulanger, président de la FPI depuis le 1er juillet 2021. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©FPI France

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs - Batiweb

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir » - Batiweb

Les ventes de logements neufs en baisse, la FPI redoute les « décisions gouvernementales à venir »

C'est une mauvaise passe pour les promoteurs immobiliers ! D'après la Fédération représentant la profession, les réservations de logements ont baissé de 1,1% au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période un an plus tôt. Si le syndicat accuse le coup, il rappelle également que « le flou sur l'avenir des mécanismes de soutien » public relatifs au marché de l'immobilier a largement pesé dans la balance. Retour sur les principaux indicateurs.
Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit - Batiweb

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Les inquiétudes de la Fédération des promoteurs immobiliers sont – hélas – bien fondées ! Alors que l’organisme craignait le mois dernier les conséquences des « décisions gouvernementales » sur les ventes de logements neufs, le ministère de la Cohésion des territoires a justement dévoilé ce 21 novembre les chiffres relatifs au troisième trimestre. Si les indicateurs sont globalement en baisse, la tendance annuelle se maintient à un niveau de croissance élevé.
Le dispositif Pinel mis à mal par la Cour des Comptes, la Fédération des promoteurs immobiliers à la rescousse - Batiweb

Le dispositif Pinel mis à mal par la Cour des Comptes, la Fédération des promoteurs immobiliers à la rescousse

Il y a quelques jours, la Cour des comptes publiait un nouveau rapport cinglant. Dans son viseur : les aides en faveur de l'investissement locatif, et en particulier le dispositif Pinel, qui seraient à la fois trop coûteuses et peu efficaces. Des constats qui ne seraient pas toujours avérés, d'après la Fédération des promoteurs immobiliers, qui considère de son côté que le Pinel « remplit les objectifs qui lui sont assignés ». Précisions.