Fermer

Une nouvelle direction pour l’École  Française du Béton (EFB)

Fondée il y a 25 ans, l’École Française du Béton (EFB) est prorogée pour une durée de cinq ans. Un nouvel épisode s’ouvre alors pour l'école, qui tend toujours à diffuser et valoriser son savoir sur le matériau. Mission qui nécessite une nouvelle équipe direction, constituée désormais de Laure Regnaud, nommée comme directrice de l'établissement, et de Christian Clergue, en tant que président du conseil scientifique. Présentation.
Publié le 18 janvier 2022

Partager : 

Une nouvelle direction pour l’École  Française du Béton (EFB) - Batiweb

Après 25 ans d’existence, l’École  Française du Béton (EFB) a été prorogée de cinq ans, fin 2021. Cinq ans au cours desquels la fondation d’entreprise, financée par les fonds des industriels cimentiers, compte bien « continuer à transmettre la passion du béton en mettant en avant le dynamisme de la filière béton face aux enjeux sociétaux actuels ».

Par « enjeux sociétaux actuels », l’EFB entend probablement la décarbonation du béton. Un enjeu traduit par un objectif de réduction de 25 % d’émissions de CO2 par la filière, à l’échelle mondiale.

Cet objectif s’inscrira sans aucun doute dans les ressources pédagogiques que l’école déploie, parmi d’autres actions, pour faire reconnaître le potentiel du béton auprès du corps étudiant. Ressources qui compilent le travail de jeunes chercheurs, d'ingénieurs ainsi que d'architectes, diffusées notamment sur www.efbeton.com. Ce carrefour numérique de savoirs et d’idées sera par ailleurs modernisé, dans le but de devenir un outil de référence sur les bétons actuels et futurs.

L’EFB renouvelle sa direction


Afin de poursuivre une telle mission, Daniel Tardy, ingénieur-architecte naval, docteur en génie mécanique et président honoraire de la FNTP reste président du Conseil d’Administration de l’EFB.

Qui dit prorogation, dit également nouvelles nominations au sein de l’établissement. D’abord celle de Laure Regnaud au poste de directrice de la fondation. Elle succède ainsi à Sandrine Mansoutre.

Thésarde dans l’âme, la docteure en physico-chimie des matériaux et ingénieure en génie chimique se démarque par son parcours dans l’innovation et la R&D. Ses débuts en 2003 en tant qu’ingénieure recherche à Chryso France se complètent d’une expérience similaire chez LafargeHolcim entre 2006 et 2007, année où elle devient ingénieure R&D chez Italcementi. 

Cinq ans plus tard, elle monte en grade au sein du groupe éponyme du fabricant, au poste de directrice développement innovation de la marque Socli. Elle sort du sérail de la recherche en 2017, pour s’essayer au commercial au sein d’Heidelberg Cement, dont elle dirige la partie assistance rechnique et prescription client, jusqu’en août dernier. 

Autant dire que sa connaissance des matériaux de construction (liants, adjuvants, mortiers et bétons) et des environnements professionnels du secteur, n’est plus à prouver. 

Autre nomination au sein de l’EFB : Christian Clergue, qui remplace Laurent Izoret en qualité de président du conseil scientifique. La légitimité du docteur en sciences physique des matériaux s’est forgée au sein du groupe Vicat, où il débute sa carrière en 1989. Il endosse diverses responsabilités, d’abord celle de chargé d’affaires pendant un an, puis directeur adjoint durant douze ans, pour Sigma Béton.

Il deviendra aussi directeur de laboratoire de la marque en 2007, après un passage en tant que responsable R&D béton/granulats, puis directeur général de Satma Cepeca. En parallèle, il est chargé de mission développement marché BFUP pour le groupe, à qui il tire sa révérence en 2016 pour intégrer Serge Ferrari, au poste de directeur recherche et développement, jusqu’en janvier 2018. Depuis, il est directeur département chez Eiffage Génie Civil.

Son esprit d’innovation et d’entreprise est, en résumé, un atout considérable pour ses futures missions au sein de l’EFB.


Virginie Kroun
Photo de Une : Fondation EFB
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.