ABUS lance une nouvelle gamme pour lutter contre les vols sur chantiers Nouveaux produits du BTP | 22.05.20

Partager sur :
ABUS lance une nouvelle gamme pour lutter contre les vols sur chantiers Batiweb
Un milliard d’euros. C’est le coût de perte du secteur du BTP dû aux vols et actes délictueux sur chantiers. De plus en plus, les entreprises du bâtiment subissent vols et vandalismes, entraînant avec eux des pertes économiques importantes, qui impactent davantage les TPE et PME . Pour lutter contre ce fléau , la société ABUS lance donc une nouvelle gamme de solutions.

Bien qu’il soit difficile d’estimer le chiffre exact des vols sur chantiers, puisque le matériel est bien souvent assuré, ces actes sont bien réels et de plus en plus récurrents. Pour la Fédération Française du Bâtiment (FFB) leur coût est estimé à un milliard d’euros, soit près d’1% du chiffre d’affaires du secteur du BTP.

 

Que ce soit sur chantier, en entrepôt, ou encore les véhicules utilitaires, désormais plus rien n’est à l’abri. Face à cela, des entreprises  s’engagent à proposer des solutions. C’est le cas d’ABUS, qui lance une nouvelle gamme destinée aux professionnels du bâtiment. Cadenas, porte-cadenas, antivols pour échafaudages, ou encore serrures pour conteneurs, l’entreprise promet des garanties de sécurité pour les équipements de chantiers, matériels et matériaux. 

 

Parce que les intrusions sur chantier sont en général la cause principale de ces vols ou actes de vandalismes, il est primordial pour les professionnels du BTP de sécuriser leur zone de travail.

 

Pour ce faire, ABUS propose différents cadenas et porte-cadenas, comme le GateSec 131, qui permet de sécuriser les portails et barrières. Constitué d’acier cémenté galvanisé, avec une haute protection contre la corrosion, ce porte-cadenas robuste est facile et rapide à utiliser. Il est au prix de 69,55 €.

 

Cette nouvelle gamme comprend également le cadenas 64TI50HB60-150 (24,25 €). Fait à base d’aluminium, sa particularité réside dans sa flexibilité et amovibilité, qui permettent une utilisation plus pratique et malléable.

 

La gamme propose aussi le boîtier KeyGarage. Accroché aux murs, barrières, portails ou grillages, ce boîtier numérique en zinc est idéal contre les intrusions et d’autant plus pratique qu’iil ne nécessite aucune clef. Il est décliné en 5 versions en deux modèles : 787 pour les murs et 797 pour les portails, grillages poignées…Son  prix va  de 53,25 € pour le KeyGarage 787, à 68,85 € pour le KeyGarage 787 Led Big.

 

Si la protection des chantiers est primordiale, celle des équipements l’est tout autant. Alors que les échafaudages sont de plus en plus souvent dérobés, ABUS propose désormais le  GRS2015, un anti-vol d’échafaudage. Avec sa tige en acier inoxydable, rotative, il garantit une sécurité optimale. Il convient par ailleurs aux diamètres de tube jusqu’à 50 mm, et est au prix de 65,55 €.

 

Concernant les conteneurs de transports et de stockage, ABUS propose sa serrure ConHasp 230/100. Fabriquée en acier résistant, cette serrure offre une protection contre les intrusions et actes malveillants. Conforme aux normes de la classe 5 SSF1051, elle convient à tous les conteneurs de transports  et de stockage les plus courants.

 

Désormais, les véhicules utilitaires subissent aussi le même sort… et  ont eux aussi besoins de sécurité. Avec le Pack Diskus Intégral d’ABUS, il est possible de sécuriser les portes-arrières et latérales des véhicules pour offrir une sécurité plus optimale contre les tentatives de vol ou d’effractions. Composé d’un cadenas anti-crochetage et d’un corps en acier trempé, cette solution est idéale pour les véhicules utilitaires. Le pack est au prix de 40,35 €.
 

D.T

Photo de une Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le périphérique nord du Grand Lyon sera géré en PPP, d'importants travaux à la clé Batiweb

Le périphérique nord du Grand Lyon sera géré en PPP, d'importants travaux à la clé

Le Grand Lyon a donné lundi son feu vert à la gestion pour vingt ans en partenariat public-privé (PPP) de son boulevard périphérique nord mis en service en 1997. A la clé figurent d'importants travaux motivés par le renforcement de la réglementation en matière de sécurité dans les tunnels routiers à la suite de la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc en 1999. Prévus pour durer vingt-huit mois, leur coût est évalué à 131,8 millions d'euros.
CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés Batiweb

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

Moins de deux ans après sa création, CAD.42 peut se vanter d’un parcours exemplaire ! Les solutions d’objets connectés au service de la sécurité proposées par l’entreprise se sont déjà illustrées à l’occasion de plusieurs concours, dont le Petit Poucet 2017 et le challenge « Risk Inventory & Management ». De belles récompenses pour les 8 collaborateurs de la société, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Rencontre exclusive avec Jean-Philippe Panaget, cofondateur et président de CAD.42.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter