Rockwool et la laine de roche, un des piliers de l’isolation des bâtiments Nouveaux produits du BTP | 16.11.17

Partager sur :
Rockwool et la laine de roche, un des piliers de l’isolation des bâtiments
Quinze mille scientifiques viennent de pousser un cri d’alarme sur l’état de la planète, en nous envoyant une seconde mise en garde, après celle de 1992. Et dans leur alerte, les émissions de gaz à effet de serre, CO2 en tête, tiennent une place importante. Or, on sait que les bâtiments représentent à peu près 33% de l’énergie consommée dans le monde.
Les efforts visant à diminuer leur consommation d’énergie tout au long de leur cycle de vie sont donc indispensables. C’est sur ce contexte que Rockwool s’appuie pour développer une gamme complète de produits à base de laine de roche.

La laine de roche est issue du basalte, roche volcanique dont les ressources sont extrêmement importantes sur terre. Ses qualités d’isolation thermiques sont excellentes, mais aussi ses qualités d’isolation phonique et sa résistance au feu, qui fait la renommée du produit chez les professionnels. Rafael Rodriguez, directeur général de Rockwool pour l'Europe du Sud précise que « la pierre dont est issue la laine de roche Rockwool est un produit naturel, abondant, inépuisable. La laine de roche est une solution clef pour le développement d'une ville résiliente, efficace énergétiquement, avec un environnement sain. »

Partant du constat que 35% des déchets générés dans le monde proviennet du bâtiment de de la construction, Rockwool inscrit aussi sa démarche dans une logique de développement durable et d’économie circulaire. Dans l’usine française du groupe Rockwool, à Saint-Eloy les Mines, dans le Puy-de-Dôme entre Montluçon et Riom, plusieurs actions ont été lancées.

La première porte sur la réduction des consommations en eau ; afin de limiter la consommation d’eau dédiée à la production de ses produits, Rockwool utilise les eaux pluviales et a mis en place un traitement des eaux sur le principe de boucle interne, évitant ainsi le rejet d’eaux polluées dans le milieu naturel.

En plus de pouvoir recycler presque tous ses produits, l’usine de Saint-Eloy les Mines recycle les déchets d’autres industries pouvant être présents sur un même chantier et destinés autrement à la décharge. L’usine recycle ainsi trois fois plus de déchets issus d’autres industries que ceux produits par le groupe. En France, à l’usine de Saint-Eloy, 98% des déchets de fabrication générés sur le site sont recyclés, dont 100% des déchets de laine de roche.

Au moment où Le Mondial du bâtiment a mis les projecteurs sur l’innovation, Rockwool présente plusieurs nouveautés en 2017.

Tout d’abord JetRock 2, la solution laine de roche à souffler pour les combles perdus a été mise sur le marché cet été. Elle affiche un lambda 44, le plus élevé des laines minérales, garanti par une certification ACERMI. Elle a pour avantage d’éviter la pose de déflecteurs, qui sont rarement mis en place par les poseurs. Elle est stable sans déflecteur jusqu’à des vents de 126 km/h, tenue vérifiée dans la soufflerie du CSTB à Nantes.
©Rockwool - Ecorcock Duo

L’autre innovation est une nouvelle laine de roche pour l’isolation par l’extérieur (ITE). Ecorock Duo est un panneau en laine de roche, rigide, double densité, non revêtu, avec une face surdensifiée, repérée par un marquage. Il est utilisé pour l'isolation des façades sous enduit des constructions neuves ou en rénovation. Le panneau reste ainsi léger et manipulable, tout en ayant de très bonnes performances thermiques, acoustiques et de sécurité incendie, ce dernier point étant très important en ITE, conférer la catastrophe de la Grenfell Tower, à Londres en juin dernier.

Deux autres produits ont été mis sur le marché en septembre et en octobre.

Le Rockfeu Natural Rapporté sous Dalle est un panneau d’isolation des planchers béton offrant un degré coupe-feu REI 120 (min) jusqu’à 300 mm d’épaisseur. Il est revêtu d’une voile de verre, de finition blanc ou noir. Il offre ainsi une finition économique et esthétique pour les parkings tout en maintenant de hautes performances feu et acoustique.

Le Rockbardage Évolution répond lui à la forte croissance observée des constructions neuves non-résidentielles, notamment celle des nombreux entrepôts logistiques, poussés par la croissance du commerce en ligne. C’est un produit destiné aux façades métalliques, qui permet de travailler en une seule couche.La partie « rupteur de pont thermique » passe de 60 à 80 mm et permet ainsi d’atteindre une performance Up de 0,21 contre 0,25 W/m2 auparavant.

R.B
Photo de Une : ©Rockwool
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Isolation des bâtiments : La Capeb et Rockwool associés

Isolation des bâtiments : La Capeb et Rockwool associés

La Capeb et Rockwool se sont associés pour proposer aux entreprises artisanales du bâtiment des solutions, services et formations liés aux problématiques de l’isolation. Ce partenariat vise notamment à accompagner la montée en compétences des TPE. C’est également l’occasion de mettre en avant la qualification Eco Artisan® RGE.
Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockplus, la nouvelle gamme d’isolants par Rockwool

Rockwool a lancé, en novembre dernier, une nouvelle gamme d’isolants intitulée Rockplus, qui présente de nouvelles performances thermiques et acoustiques, ainsi qu’un meilleur confort de pose. L’occasion de faire le point sur le marché de la rénovation thermique et sur ces nouveaux produits innovants avec Matthieu Biens, directeur marketing et développement de Rockwool.
Plafonds acoustiques en milieu hospitalier

Plafonds acoustiques en milieu hospitalier

La gamme MediCare de Rockfon se destine comme son nom le laisse deviner aux établissements de santé. Ces plafonds acoustiques limitent la propagation des infections tout en respectant les exigences d’hygiène les plus strictes des établissements de santé.
L’isolation phonique pour un maximum de confort acoustique

L’isolation phonique pour un maximum de confort acoustique

Selon un sondage Ifop pour le ministère de l’Ecologie, 54% des Français ressentent une gêne à leur domicile. A l’origine de ce bruit : les éléments humains et les comportements individuels. Une des solutions existantes ? L’isolation phonique. Jérôme Géoffrin, chef de produits chez Rockwool et sa collègue de la communication, Amélie de Piémontesi, nous en disent plus sur les différents types de traitements phoniques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter