Fermer

Tout savoir sur l’ardoise : origines, caractéristiques et utilisations

L’ardoise est un matériau naturel, utilisé depuis des siècles aussi bien pour des habitations que sur des monuments historiques. Prisée pour ses caractéristiques avantageuses, l’ardoise s’utilise aujourd’hui de manière de plus en plus variée.
Publié le 26 août 2022

Partager : 

Tout savoir sur l’ardoise : origines, caractéristiques et utilisations - Batiweb

Particulièrement utilisées pour la couverture de toitures, les ardoises sont tirées d’une roche naturelle, simple à façonner. Appréciée pour ses nombreuses qualités, l’ardoise s’adapte ainsi facilement à différents usages et styles d’architecture. A la fois traditionnel et moderne, ce matériau polyvalent s’utilise aujourd’hui aussi bien à l’extérieur des habitations, qu’à l’extérieur. Découvrez ainsi pourquoi les ardoises sont si sollicitées et pour quelles utilisations.  

 

pose d'une couverture de toit en ardoises

 

Qu’est-ce que l’ardoise ? 


L’ardoise est un matériau naturel tiré d’une roche schisteuse. On parle également de roche métamorphique car l’ardoise provient de sédiments argileux ayant subi des transformations dues à de fortes pressions et de hautes températures. Très ancienne, elle a de tout temps été utilisée par différentes civilisations comme matériau de construction.  En effet, cette roche de couleur foncée se délite en feuilles, ce qui permet d’en tirer facilement des plaques de faible épaisseur. En France, l’ardoise a longtemps été principalement utilisée comme matériau de couverture de toits, en particulier dans certaines régions comme la Bretagne, les Ardennes ou encore les Pyrénées. Les techniques de pose sont notamment différentes en fonction des régions, aussi bien en France que dans d’autres régions du monde. 

La couleur des ardoises dépend de sa composition minéralogique. On connait principalement l’ardoise de couleur grise, mais il est possible de la trouver dans d’autres couleurs comme : 

  • Le bleu-gris, 
  • Le vert, 
  • Le violet-rose, 
  • Le rose, 
  • Le bleu-noir, etc. 

 

Où trouver de l’ardoise ? 


La France était autrefois un grand producteur d’ardoises. En effet, on pouvait retrouver plusieurs gisements importants dans différentes régions à travers le pays. Les principales régions se trouvant à proximité de bassins ardoisiers étaient :

  • L’Anjou, 
  • La Bretagne, 
  • La Normandie, 
  • La Corrèze, 
  • Les Ardennes, 
  • Les Pyrénées, 
  • Les Alpes. 

Aujourd’hui, la plupart de ces gisements ne sont plus utilisés pour la production d’ardoises car ils ont été épuisés. La France reste l’un des principaux consommateurs de ce matériau, toutefois la majorité de la production d’ardoises provient désormais d’Espagne. On trouve néanmoins des gisements importants dans d’autres régions du monde comme l’Amérique du Nord au Etats-Unis et au Canada, l’Amérique du Sud avec le Brésil et l’Argentine, ou encore l’Asie en Chine et en Inde. 

 

Comment les ardoises sont-elles produites ? 


Le processus de production des ardoises est assez simple en théorie. En effet, l’ardoise est un matériau 100% naturel qui ne nécessite pas d’être traité. L’ardoise peut être extraite aussi bien à ciel ouvert que par extraction souterraine. De larges blocs sont extraits avant d’être transportés en atelier de transformation. Une fois sur place, les blocs d’ardoises sont ensuite coupés afin d’obtenir le produit final. Il s’agit ainsi d’un processus artisanal qui ne nécessite pas de matériaux artificiels, ni de produits chimiques.  

 

planche en ardoise

 

Quelles sont les caractéristiques de l’ardoise ? 


L’ardoise est un matériau qui présente de nombreux avantages. Tout d’abord, dû à son processus de production artisanal, l’ardoise a un très faible impact environnemental. En effet, comme vu précédemment, elle ne subit presque aucune transformation et nécessite pas de grands fours, ni de produits chimiques. Il s’agit également d’un matériau durable, qui n’a pas besoin d’être remplacé régulièrement. En effet, une couverture en ardoises peut durer plus de 100 ans. C’est la raison pour laquelle ce matériau a tant été utilisé sur les monuments historiques. De plus, l’ardoise demande très peu d’entretien puisqu’il s’agit d’un matériau inaltérable. Elle retarde notamment l’apparition de mousse sur les toits. 

Leurs propriétés isolantes sont l’une des raisons pour laquelle les ardoises sont principalement utilisées pour la couverture de toits. En effet, ce matériau est un très bon isolant thermique et phonique. En plus d’être imperméables, les ardoises résistent très bien aux températures extrêmes. Elles ne subissent ainsi ni les fortes chaleurs, ni le gel. De plus, l’ardoise est un matériau ininflammable, ce qui lui permet de protéger les habitations du feu. 

Par ailleurs, l’ardoise est facile à travailler. Cette caractéristique lui permet ainsi de se décliner sous plusieurs formes et de s’adapter à différents styles d’architecture, aussi bien traditionnels que modernes. Il s’agit donc d’un matériau polyvalent, aux multiples utilisations. 

 

Quels sont les différents types d’ardoise ? 


Le type d’ardoise le plus communément utilisé en France et le plus connu est l’ardoise naturelle. Issue de roche argileuse, ses couleurs et particularités dépendent de l’emplacement de son gisement. Très appréciée pour sa durabilité, elle peut toutefois s’avérer être onéreuse.

L’ardoise synthétique constitue donc une bonne alternative. Également appelée ardoise fibrociment, elle est fabriquée à partir de fibres organiques, de ciment, de minéraux et d’eau. Plus légère et moins couteuse que l’ardoise naturelle, elle est cependant aussi moins durable. En effet, sa durée de vie est d’une trentaine d’années. Elle reste néanmoins très résistante, imperméable et offre de nombreuses possibilités d’utilisation. 

Tout comme les ardoises naturelles, les ardoises synthétiques sont utilisées pour couvrir les toits. Toutefois, l’utilisation de ces matériaux se diversifient. Les ardoises ont donc d’autres utilisations comme : 

  • Le revêtement de sols intérieurs et extérieurs, que ce soit pour un salon ou encore une terrasse, 
  • Le bardage extérieur des murs, autre utilisation traditionnelle des ardoises, 
  • Le parement de murs intérieurs pour les salles de bain, 
  • L’aménagement de jardins en margelle de piscine ou en paillage par exemple, 
  • La fabrication de plans de travail ou de mobilier

L’ardoise étant un matériau qui absorbe et rediffuse facilement la chaleur, il est également possible de l’utiliser pour la fabrication de panneaux solaires thermiques. L’ardoise est ainsi intégrée à un circuit relié à la production d’eau chaude. 
 

Par Mariane Albrieux

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.