Ytong Compact 20, la solution coupe-feu Xella au coeur du spectaculaire projet Steel à Saint-Etienne Communiqués | 21.07.20

Partager sur :
À l’entrée de la ville de Saint-Etienne, un projet urbain hors-norme et ambitieux, imaginé par les agences SUD Architectes, Atelier Rivat et Studio Briand & Berthereau, a été lancé en fin d’année 2017 : le pôle de commerces et de loisirs Steel. D’une architecture spectaculaire avec un design contemporain et graphique, Steel veut devenir référent en matière d’urbanisme, en réinventant l’entrée de ville. Le chantier a pris du retard avec la crise de la COVID-19 et sa livraison est prévue pour septembre 2020.

Le maître d’ouvrage Apsys, lauréat du concours organisé par l’EPASE (Etablissement Public d’aménagement de Saint-Etienne) est à l’origine de cet audacieux projet qui associe 52 000 m2 de surfaces commerciales - avec près de 70 enseignes, restaurants et loisirs - et 37 000 m2 d’espaces verts. Visible depuis la rocade d’autoroute, grâce à son unique et gigantesque toiture résille en aluminium recyclé qui épouse le paysage urbain stéphanois, le futur centre commercial Steel veut offrir un lieu de vie inédit. Conçu dans une démarche paysagère et environnementale, ce projet se veut responsable en termes de consommation d’énergie, avec un objectif d’isolation des espaces commerciaux supérieur de 20% à la Réglementation Thermique en vigueur, et vise les certifications environnementales telles que BREEAM* Very Good (en conception), BREEAM* In use (en exploitation) et le label Biodiverticity.

Sur ce type d’ERP, la réglementation relative à la protection incendie est très exigeante. Elle prévoit notamment des dispositions constructives particulières pour limiter la propagation du feu et des fumées.Parmi les matériaux et solutions techniques choisis dans ce chantier d’exception, les solutions coupe-feu Xella ont été retenues pour le cloisonnement des cellules commerciales et des locaux techniques. Les entreprises partenaires du chantier - Civez, Sopreco et Chenaud Bâtiment - qui ont l’habitude de poser du béton cellulaire, ont privilégié le bloc Ytong Compact 20. Ses hautes performances au feu, ses propriétés physiques et thermiques, sa légèreté et sa facilité de pose ont été des atouts décisifs. Ce ne sont pas moins de 550 m3 soit près de 2800 m2 de murs séparatifs coupe-feu Ytong qui ont été posés dans les différentes zones commerciales du Steel.

*(Building Research Establishment Environnment Assessment Method)

Murs coupe-feu Ytong : Le choix de la haute performance au feu

Selon le cahier des charges très strict du chantier Steel en matière de sécurité, et pour respecter la réglementation incendie il fallait, pour le cloisonnement des différents commerces, des murs séparatifs coupefeu de 2H sur des hauteurs allant jusqu’à 8 m. Sous les conseils du service technique Xella, les maîtres d’oeuvre ont opté pour le bloc Ytong Compact 20 de résistance au feu EI240.
Grâce à ses propriétés thermiques, ses excellents résultats en termes de résistance au feu jusqu’à 16 m de hauteur, il a parfaitement répondu aux contraintes du chantier.

La meilleure réaction au feu

Le bloc Ytong Compact 20 est classé A1 « matériaux non combustible ». Il n’alimentera pas le feu et limitera la propagation des flammes. De plus, il ne dégage ni fumée toxique, ni gaz, et ne se déforme pas sous la chaleur.

La meilleure résistance au feu

Le béton cellulaire Ytong Compact 20 limite l’élévation de la température dans les locaux adjacents à :

  • 30°C au bout de 1h30
  • 70°C au bout de 4h
 

Les atouts légèreté et facilité de pose

Sur des chantiers d’envergure comme le Steel, où les surfaces à cloisonner sont très importantes, le choix du matériau a toute son importance pour le montage des murs. Faciles à mettre en oeuvre, à manipuler et à découper, les murs séparatifs coupe-feu Ytong en béton cellulaire sont une véritable solution gain de temps. Avec 6,4 blocs au m2, ils assurent une pose plus rapide.

Les blocs Ytong comptent parmi les plus légers du marché. Et la légèreté du matériau est cruciale comme le souligne Eric Chenaud de l’entreprise Chenaud Bâtiment « Nous sommes intervenus sur l’une des enseignes du centre commercial Steel pour laquelle nous avons posé 250 m2 d’Ytong Compact 20. Son faible poids (93,5 kg/m2) a permis de répondre à la contrainte de surcharge linéique des murs séparatifs sur les dalles. »

 

filter_list Sur le même sujet

Des maisons passives en Ytong Energie au sein du plus grand écoquartier de France à Carquefou - Batiweb

Des maisons passives en Ytong Energie au sein du plus grand écoquartier de France à Carquefou

Située en proche périphérie de Nantes, la ville de Carquefou (44) accueille l’écoquartier de La Fleuriaye. Avec de nombreux bâtiments associant du collectif à de la maison individuelle, un Institut médico-éducatif (IME), un centre équestre et 5 000 m² de tertiaire, ce programme constitue le plus grand ensemble certifié Bâtiment passif de France et d’Europe. Plus de 600 logements y ont déjà vu le jour.
Ytong VERTI 20 : 3 façons de gagner des m² habitables ! - Batiweb

Ytong VERTI 20 : 3 façons de gagner des m² habitables !

Nouvelle solution constructive Ytong VERTI 20 pour les logements collectifs jusqu’à R+4. Les murs en béton cellulaire sont réputés pour leur performance thermique et leur résistance au feu. Aujourd’hui, XELLA est fier de vous présenter VERTI 20, la nouvelle solution de murs Yong en logements collectifs !
Système de chasse directe wc, la révolution du public - Batiweb

Système de chasse directe wc, la révolution du public

Inadaptés aux usages intensifs, les WC à réservoirs sont conçus pour un usage domestique et constituent une source de problématiques récurrentes dans les lieux recevant du public. En effet, sensibles au tartre et bruyants, ils favorisent la prolifération des bactéries et constituent un risque de fuite permanent pour les usages en collectivité.
Accessibilité : la réglementation change, le design aussi - Batiweb

Accessibilité : la réglementation change, le design aussi

Des ERP nouvellement construits avec des règles d’accessibilité plus souples et moins de logements neufs adaptés aux personnes à mobilité réduite (PMR) : la réglementation bouge. Dans le même temps, la vogue du « design pour tous » tend à gommer la frontière entre l’espace sanitaire dédié aux PMR et la salle de bains de Monsieur Tout le monde.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter