+1,4 % de croissance pour le marché de la salle de bains en 2019 Vie des sociétés | 16.06.20

Partager sur :
La quatrième édition des Etats Généraux de la salle de bains s'est tenue de manière un peu particulière cette année. A cette occasion, l'Afisb a dressé le bilan 2019, plutôt satisfaisant, du marché de la salle de bains, et dévoilé les lauréats du palmarès « salles de bains remarquables 2020 ». Découvrez les produits récompensés.

Malgré une baisse de -1 % de la construction neuve en 2019, le marché de la salle de bains s'en est de son côté bien sorti, avec une croissance de +1,4 % comparé à 2018. Il faut dire qu'il a été boosté par le record de ventes dans l'immobilier ancien, impliquant de nombreuses rénovations, mais aussi par les locaux non résidentiels, en hausse de +7 % en 2019.

 

Dans le détail, le segment « céramique » a présenté une croissance de +1,1 % en valeur l'année passée. Ce segment est notamment dynamisé par le succès des vasques à poser auprès des particuliers, qui apprécient tout particulièrement leur esthétique. 300 000 vasques à poser ont ainsi été vendues en 2019, et elles ont augmenté de +32 % en volume. Le marché de la céramique a également été porté par le succès des WC suspendus, et des WC lavants (+14,6 % en volume !).

 

Du côté des receveurs, le segment progresse également en valeur comme en volume, avec +4,8 %. Les receveurs en synthèse (hors acrylique) sont en croissance (+7,2 % en volume), tout comme les receveurs en céramique (+6 %).

 

Les parois de douche présentent quant à elle +4 % en volume et en valeur, portées par le succès des parois de douche fixes (+5,2 % en volume et +4,5 % en valeur).

 

Le marché des meubles de salle de bains est également en hausse, avec +1,2 % en valeur. A noter : la progression des meubles en kit de +3,1 %.

 

Parmi les autres segments en légère croissance : la robinetterie (+0,1 % en valeur), tirée par le marché des mitigeurs d'évier (+11 % en valeur), et les baignoires nues (+1,1 %).

 

Le marché de la balnéo fait en revanche toujours grise mine, certainement car pas de première nécessité, et souvent cantonné au luxe. En 2019, il affiche -8,6 % en volume et -6,3 % en valeur, soit une baisse plus modérée qu'en 2018 (respectivement -19,9 % et -17,6 %).

 

Le marché de la salle de bains par segments en 2019. Source : Afisb

 

Concernant la crise liée au coronavirus, Yves Danielou, président de l'Afisb, reste confiant car le confinement a selon lui réveillé des envies de travaux chez les particuliers, qui veulent désormais particulièrement soigner leur intérieur.

 

« D’autres voyants sont également au vert. Reportés momentanément mais pas annulés, les projets d’achat de logement devraient reprendre sous peu. Avec eux, l’activité des distributeurs, des installateurs, des fabricants, des architectes ou encore des artisans », positive-t-il.

 

« Salles de bains remarquables 2020 » : 14 produits récompensés

 

Outre ce bilan, les Etats Généraux de la salle de bains ont été l'occasion de dévoiler les lauréats des « salles de bains remarquables 2020 ». Cette année, le jury s'est particulièrement intéressé au confort, au design et aux économies d'eau et d'énergie. Sur 56 dossiers déposés, 14 produits ont été récompensés, parmi lesquels 3 ont reçu un trophée.

 

Le trophée « or » revient cette année au WC « One » de Geberit. Ce WC suspendu présente l'avantage d'être réglable en hauteur avec une amplitude de 4 cm, mais aussi une cuvette sans bride qui facilite le nettoyage du sol, et une chasse d'eau silencieuse gravitaire libre.

 

Le trophée d'argent revient quant à lui au meuble « Tiny » de Sanijura, qui, comme son nom le suggère, est fabriqué dans le Jura. Ce meuble a été récompensé pour ses multifonctions : il permet à la fois de se laver les mains, de se voir, de s'éclairer, de se chauffer (radiateur porte-serviette intégré), et de gagner de la place (colonne latérale de rangement). Il se révèle particulièrement approprié dans une chambre à coucher.

 

Le trophée de bronze a été attribué à la baignoire « Moovance » d'Allibert. Elle présente notamment un siège intégré particulièrement ergonomique, mais permet aussi de prendre une douche grâce à une partie plane. Elle facilite par ailleurs le bain des tout-petits grâce grâce à une retenue d'eau qui assure une certaine sécurité. Côté écologie et économies, elle permet de diviser par deux les consommations d'eau par rapport à une baignoire classique de même dimensions, et sa matière en Toplax est composée à 60 % de matière recyclée, sans fibre de verre. 

 

Enfin, la mention spéciale du jury a félicité la gamme « Odéon Rive gauche » de Jacob Delafon, notamment pour son design esprit « atelier vintage » très apprécié.

 

La gamme Odéon Rive gauche de Jacob Delafon (mention spéciale du jury)

 

Parmi les autres lauréats : la gamme complète « New classic » de Laufen, le meuble « Happy Day 2 » de Duravit, la paroi de douche Smart Design de Kinédo, la cloison modulaire de Wedi, le radiateur « Versus » d'Acova (catégorie « design »), le radiateur « Zenia » d'Acova (catégorie « solution fonctionnelle »), le lavabo « Ohtake » de Roca, le robinet « Nova » de Presto, le robinet « Métro » de Jacob Delafon, et la « Matrice et Royal » de Saint-Louis (catégorie « luminaire »).

 

Le lavabo Ohtake de Roca

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le groupe SFA acquiert l’italien Format - Batiweb

Le groupe SFA acquiert l’italien Format

C’est officiel. Le groupe SFA, qui détient notamment la marque Kinédo, vient d’acquérir Format s.r.l, société italienne de production de receveurs de douche en solide surface et gelcoat. Avec cette nouvelle acquisition, le groupe renforce sa stratégie de développement dans le marché des receveurs de douches.
Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont... - Batiweb

Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont...

Organisé par le Ministère de l'Education et de la Jeunesse en partenariat avec la FFB, la FNTP, le CCCA-BTP, l'Ecole française du béton (EFB), ou encore la Fondation BTP Plus, « Les Génies de la construction » ont pour objectif de faire travailler des équipes d'élèves autour d'une maquette physique ou virtuelle proposant une construction ou un aménagement pour la ville de demain, et de leur faire parallèlement découvrir les métiers du bâtiment. Malgré le contexte spécial lié à la crise du Covid-19, les 8 lauréats de l'édition 2020 ont été dévoilés ce jeudi 16 juillet.
1 Français sur 2 reprendrait son projet immobilier après le confinement - Batiweb

1 Français sur 2 reprendrait son projet immobilier après le confinement

Quel est l’impact de la crise liée au Covid-19 sur les projets immobiliers des Français ? SeLoger a mené son enquête le 7 avril auprès de 2 652 futurs acquéreurs ayant un projet dans les 12 mois à venir. Si les interrogés anticipent une baisse du pouvoir d’achat, des conditions d’octroi de prêt durcies et une potentielle remontée des taux, ils restent toutefois globalement confiants.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter