A Guzenhausen, Bosch produit l’équivalent de 7000 MW de chaudières industrielles par an Vie des sociétés | 19.06.19

Partager sur :
Depuis 2009, Bosch Thermo-technologie fabrique des chaudières industrielles pouvant produire jusqu’à 25 MW sur son site de Guzenhausen, en Bavière (Allemagne). L’usine en produit environ 900 par an, soit l’équivalent de 7000 mégawatts. Exportées dans plus de 140 pays, elles servent à l’industrie, mais aussi à alimenter des réseaux de chaleur de plusieurs milliers de logements.

En 2009, Bosch rachète Loos, spécialiste de la construction de chaudières depuis 1865, donnant ainsi naissance à Bosch Thermotechnologie. Loos peut se targuer d’avoir créé des machines particulièrement pérennes, puisque l’une d’entre elles, datant de 1887, « fonctionne encore aujourd’hui en Autriche », souligne Simon Mosser, chargé de projets tertiaire et industrie au sein de Bosch Thermotechnologie. L’entreprise est aussi à l’origine de la chaudière à triple parcours de fumée, dont elle a déposé le brevet dès 1952, et qui est désormais une norme dans le domaine du génie thermique.

 

 

La chronologie. ©Bosch Thermotechnologie

 

Sur le site historique de Guzenhausen (Allemagne), inauguré par Loos en 1917, Bosch Thermotechnologie fabrique aujourd’hui des chaudières industrielles pouvant produire jusqu’à 25 mégawatts. Elle en produit environ 900 par an, soit l’équivalent de 7000 mégawatts.

 

Des chaudières sur-mesure exportées dans plus de 140 pays

 

La plupart de ces chaudières sont des UT-L, qui servent pour les chaufferies urbaines, les hôpitaux, les immeubles tertiaires et toute l’industrie. Ce sont des machines en acier à triple parcours de fumée, avec ou sans condensateur, qui produisent entre 650 kilowatts et 25 mégawatts. Elles peuvent être au gaz naturel, mais aussi conçues avec des brûleurs mixtes, qui fonctionnent avec de la biomasse, du gaz liquéfié, ou encore de l’hydrogène. Ces chaudières, qui pèsent entre 30 et 120 tonnes, sont exportées à l’étranger et acheminées par convois exceptionnels dans plus de 140 pays.

 

L’entreprise propose également des chaudières sur-mesure, grâce à un logiciel développé en interne qui permet de réaliser des études sur les dimensions, le débit, les rendements ou encore les émissions d’oxydes d’azote (NOx), tout en tenant compte des spécificités et normes de chaque pays. Si toutes les chaudières et leurs composants sont conformes aux directives européennes en vigueur, les solutions personnalisées obtiennent quant à elles une homologation individuelle délivrée par un institut de contrôle officiel.

 

Le site de Guzenhausen dispose aussi d’un laboratoire. Lors de la conception d’un nouveau produit, des simulations 3D sont réalisées et les résultats vérifiés par des prototypes sur banc d’essais. Les chaudières passent ensuite des tests d’endurance avant la phase de production.

 

Des machines qui pèsent jusqu’à 120 tonnes

 

Dans le hall de fabrication, les grues industrielles qui longent les plafonds et les murs, permettent de soulever et faire pivoter ces imposantes chaudières qui pèsent jusqu’à 120 tonnes, et dont les tubes ondulés mesurent jusqu’à 9 mètres de long. Cinq robots de soudages automatiques sont également en action afin d’éviter les erreurs de positionnement et pour garantir une finition uniforme.

Robot soudeur. ©Bosch Thermotechnologie

 

Dans chaque ligne de production, les chaudières sont ensuite passées aux rayons X pour contrôle. 25 000 films radiographiques sont ainsi développés chaque année, et jusqu’à 100% des cordons de soudures radiographiés pour s’assurer de leur qualité.

 

Une chaudière prête à être exportée en France. ©C.L.

Claire Lemonnier

Photo de une : ©C.L

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La nouvelle usine d’ossatures SEMIN PROFILS

La nouvelle usine d’ossatures SEMIN PROFILS

Créée en 1838, SEMIN est une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de colles et d'enduits pour les métiers du bâtiment. Sur son site d’Amblainville dans l’Oise, SEMIN élargit sa gamme de production cette année, dans les ossatures métalliques :montants, rails, fourrures pour la pose des cloisons en plaques de plâtre.
Plus de de 100 usines certifiées pour Blocalians

Plus de de 100 usines certifiées pour Blocalians

Le regroupement des industriels du Bloc Béton, Blocalians, a présenté sa 100e usine certifiée NF FDES. Cette dernière garantit que chaque site de fabrication certifié est conforme aux impératifs de respect de l'environnement de sa fiche. A ce jour, 109 usines sont certifiées, et d'autres candidatures sont à l'étude pour faire de chaque site de production un acteur de la construction propre.
Au cœur de la production de profilés PVC à Aizenay (85)

Au cœur de la production de profilés PVC à Aizenay (85)

L’usine Cougnaud, située à Aizenay, en Vendée (85), fabrique des menuiseries Gimm et Les Menuiseries françaises (groupe Saint-Gobain). Spécialisé dans le PVC, le site produit sa propre matière première, en partie recyclée, puis procède à l’extrusion des profilés, avant l’assemblage et le contrôle. Visite de l’usine par étape, et présentation du camion de formation qui a déjà parcouru 200 000 km et formé plus de 400 personnes depuis le début de l’année.
Soprema implante une nouvelle usine en Gironde

Soprema implante une nouvelle usine en Gironde

L’une des plus grosse ligne de production de ouate de cellulose en Europe ouvrira bientôt à Cestas (Gironde). Cette unité aura une capacité de 15 000 tonnes avec des possibilités d’extension sur place et dans la région. La production débutera en janvier 2010.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter