Activité en hausse pour la construction métallique en 2019 Vie des sociétés | 12.02.20

Partager sur :
Activité en hausse pour la construction métallique en 2019 Batiweb
L’activité aura été dynamique pour le secteur de la construction métallique en 2019. Le Syndicat de la Construction Métallique de France (SCMF) annonce en effet une hausse de 3,5 % de l’activité. Les carnets de commandes sont également de bon augure, avec une visibilité sur plus de 6 mois. L’année 2020 devrait donc être tout aussi fructueuse.

Le Syndicat de la Construction Métallique de France (SCMF) dresse un bilan positif pour 2019, et une conjoncture tout à fait optimiste pour l’année à venir. Le secteur, qui compte plus de 800 entreprises, a vu son activité augmenter de +3,5 % en 2019. Avec une production de 780 000 tonnes usinées, le marché de la construction métallique est estimé à 3,8 milliards d’euros.

 

« Comme souvent, l’activité bâtiments industriels et de stockage, principal marché des professionnels de la construction métallique, tire le secteur. Le volume de production n’a ainsi cessé de progresser depuis la fin de l’année 2015 », précise Roger Briand, président du SCMF.

 

« Quant au marché de construction des bâtiments agricoles qui représentent 10 % de notre secteur, il progresse lui aussi, avec une hausse de près de 5 % par rapport à 2018 », ajoute-t-il.

 

Si les marchés des bureaux, et des bâtiments culturels et sportifs demeurent également bien orientés, seules les surfaces commerciales connaissent une baisse de -3,5 % par rapport à 2018.

 

Répartition du tonnage par marché. Source : SCMF

 

Les carnets de commandes sont également bien orientés. A fin janvier 2020, ils représentent plus de 6 mois de production, et annoncent un premier semestre prometteur. Dans certaines régions et secteurs, cette visibilité atteint même 12 mois. Certains marchés sont notamment en progression, comme celui des bureaux et des ponts. A noter que les bureaux d’études des constructeurs métalliques voient également leur activité nettement augmenter.

 

Une filière investie dans la transition écologique

 

D’un point de vue écologique, la filière est déjà engagée depuis longtemps dans le réemploi et le recyclage, et compte poursuivre sur cette lancée. Ainsi, en France, 93 à 97 % des aciers utilisés en construction métallique sont des aciers recyclés. Il faut dire que le matériau est recyclable à l’infini.

 

Pour Roger Briand, l’acier a toute sa place dans la transition écologique. Il rappelle notamment son atout dans la surélévation d’immeubles : « Il s’agira d’augmenter les surfaces bâties sans augmenter l’emprise au sol : la surélévation d’immeuble s’avère un puissant levier pour limiter l’impact de l’activité humaine sur l’environnement », souligne-t-il.

 

Le marché de la rénovation et de la réhabilitation est d’ailleurs en pleine expansion. « La construction métallique, par sa légèreté, permet des surélévations de bâtiments sans nécessité de reprises onéreuses en sous-œuvre. Les structures métalliques permettent aussi du fait de leur faible encombrement de dégager des espaces et gagner de précieux mètres carrés », ajoute le président du SCMF.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Construction neuve : une progression qui se confirme ! Batiweb

Construction neuve : une progression qui se confirme !

Fin septembre, alors que le dernier bilan du ministère du Logement confirmait la reprise d’activité du secteur de la construction, Emmanuelle Cosse jouait la carte de la prudence, arguant que les résultats annoncés étaient « toujours nettement inférieurs à ceux de 2011-2012 ». Or, bien que l’année ne soit pas encore terminée, les derniers chiffres relatifs à la construction de logements à fin octobre témoignent d’une nouvelle progression.
Début d’année monotone pour le marché des matériaux de la construction Batiweb

Début d’année monotone pour le marché des matériaux de la construction

Les mois passent et se ressemblent, à en croire l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction). En effet, si 2016 n’avait pas totalement répondu aux attentes de l’organisme, la nouvelle année n’inverse malheureusement pas la tendance : livraison de granulats en baisse, chute de la production de béton prêt à l’emploi… En revanche, la hausse amorcée en 2016 par le marché des matériaux se poursuit en début d’année. Tous les chiffres.
La FFB revoit ses prévisions à la hausse Batiweb

La FFB revoit ses prévisions à la hausse

La reprise dans le secteur du bâtiment se confirme davantage à mesure que l’année s’écoule. Ainsi, la Fédération française du bâtiment (FFB) a décidé de revoir ses prévisions de croissance d’activité à la hausse. L’organisme mise néanmoins sur un essor plus important encore en 2017 et espère d’ici là que l’emploi dans le secteur connaîtra, lui aussi, une embellie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter