Bouygues Bâtiment Ile-de-France participe à l’opération « Rêves de Seniors »

Vie des sociétés | 23.02.21
Partager sur :
Bouygues Bâtiment Ile-de-France participe à l’opération « Rêves de Seniors » - Batiweb
« Rêves de Seniors » lancée par Silver Alliance vise à changer le regard sur la vieillesse. A travers diverses initiatives, l’opération permet à des personnes âgées de 60 ans et plus de réaliser un projet. En décembre dernier, Bouygues Bâtiment Ile-de-France a ouvert les portes d’un de ses chantiers à Anne Guichard, 66 ans. La retraitée rêvait de monter au sommet d’une grue dans un site en travaux. C’est accompagné de Chérif, un grutier et Compagnon du Minorange, qu’elle a grimpé à 58 mètres de hauteur !

« Il n’y a pas d’âge pour rêver ! ». Voici le message porté par Silver Alliance à travers l’opération « Rêves de Seniors ». L’initiative se veut un « acte militant » qui vient changer l’image de la vieillesse en permettant aux personnes âgées de 60 ans et plus de réaliser un projet, des rêves « essentiels » à l’équilibre psychique et qui vont agir « sur nos sentiments de bien-être, pouvant aller jusqu’à impacter notre état de santé », explique Véronique Cayado, Docteure en psychologie, spécialiste du vieillissement. 

En décembre dernier, c’est Anne Guichard, 66 ans, qui s’est prêtée au jeu. Lorsque l’Assurance retraite Ile-de-France lui présente « Rêves de Seniors », elle n’hésite pas une seconde et s’inscrit pour réaliser son rêve : monter au sommet d’une grue dans un site de travaux. Un projet original qui a convaincu les membres du Comité de sélection, et qui a été entendu par Bouygues Bâtiment Ile-de-France Habitat Social. Avec l’accord de son médecin traitant, Anne a pu aller au bout de son rêve quelques jours avant noël. 

« Ce n’est pas parce qu’on a déjà parcouru une bonne partie de sa vie qu’on n’a plus le droit de rêver. Au contraire ! Chez Silver Alliance, nous avons eu envie de réaliser certains rêves de séniors qui nous le demandent car nous souhaitons leur apporter le plus de solutions possibles pour bien vieillir, et réaliser ces rêves en fait partie », explique Benjamin Zimmer, Directeur Délégué Associé de Silver Alliance.  

Des actions qui font du sens

Le 16 décembre 2020 à 12h30, Anne Guichard est donc accueillie sur l’îlot Fulton, un chantier mené par Bouygues Bâtiment Ile-de-France Habitat Social pour ICF Habitat La Sablière. Il s’agit d’un projet de renouvellement urbain imaginé par Architectes Anne-François Jumeau et Ignacio Prego, situé dans le 13e arrondissement de Paris, qui consiste en la construction de 235 logements, de commerces et d’une crèche. 

Ce n’est pas la première fois que Bouygues Bâtiment Ile-de-France s’engage dans des actions « porteuses de sens ». « Responsables et engagées, nos équipes ont à cœur d’apporter une contribution positive à la société dans laquelle elles évoluent. Au plus près des territoires, nous sommes soucieux des enjeux de notre société au travers de trois thématiques : contribuer à la préservation de l’environnement, encourager l’accès à la culture pour tous et agir pour une société plus solidaire », explique l'Entreprise. 

Parmi ces initiatives « solidaires », l’accueil régulier (hors crise sanitaire) de classes d’étudiants, la participation aux portes ouvertes de la Fédération Française du Bâtiment, « l’occasion de découvrir ce qui se passe derrière les palissades de nos chantiers », ou encore l’organisation de « collectes alimentaires, vestimentaires, de jouets, de livres, de lunettes… ». Ainsi, « accéder au rêve d’Anne de monter au sommet d’une grue dans le cadre de l’opération Rêves de Séniors, s’inscrit parfaitement dans cet état d’esprit ».

La tête dans les nuages

Sur place, c’est Chérif, grutier et professionnel de haut niveau, qui a accompagné Anne dans son ascension, partageant avec elle, toute sa passion et son savoir-faire. Collaborateur de Bouygues depuis 2005 et Compagnon du Minorange, un Ordre qui distingue les meilleurs ouvriers pour leurs compétences, leur conscience professionnelle et leur état d’esprit, il est ambassadeur de la santé et de la sécurité, du professionnalisme et de la formation sur le chantier. Il a travaillé sur de nombreux projets emblématiques comme la Bibliothèque Nationale de France ou le Stade de France. 

Pour monter en haut de la grue, Anne a tout d’abord grimpé à l’échelle sur environ 10 mètres, et a poursuivi dans l’ascenseur de la grue qui s’arrête à 5 mètres environ en dessous de la cabine. Les derniers mètres de l’ascension se font à l’échelle, une étape qui peut impressionner car le sommet de la grue se déplace légèrement sous l’effet du vent. 

« L’ascension était très technique avec l’échelle mais j’étais bien protégée par Chérif qui montait derrière moi. Mais c’est une grue, de n’est pas une simple échelle ! », raconte Anne. Arrivée au sommet, à 58 mètres de haut, un panorama inédit sur la ville s’offre à elle. Un moment privilégié. « C’était vraiment génial. J’ai fait la connaissance de tout un univers, celui de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, celui du logement social via ICF Habitat La Sablière. Au départ, j’étais fascinée par ce que je voyais puis peu à peu, je me suis intéressée au travail de Chérif. C’est très méticuleux et très bien encadré. Les écrans aident à la conduite de la grue. C’est un travail beaucoup plus technique que ce que je pensais. C’est un métier fascinant ! ». 

Tout juste redescendue sur le terre ferme, Anne a lancé « J’ai un nouveau rêve maintenant, devenir grutière ! ». Grâce à cette opération, la retraitée a réalisé que tout était encore possible.  

Rose Colombel

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

A Bezannes, Plurial Novilia teste le logement social connecté - Batiweb

A Bezannes, Plurial Novilia teste le logement social connecté

Le bailleur social Plurial Novilia, du groupe Action Logement, a lancé le projet des Maisons Connectées à Bezannes (51). Inaugurées il y a un an, les deux maisons font office d’expérimentation pour proposer aux locataires les dernières tendances en matière logement connecté. La première maison s’adresse à une famille, et la seconde au maintien à domicile d’un couple de seniors, avec chemins lumineux, détecteur de mouvements et de chutes intégrés. Pierre Duvernoy, responsable travaux neufs chez Plurial Novilia, détaille les solutions apportées.
Autonomie des personnes âgées : les principales mesures du projet de loi - Batiweb

Autonomie des personnes âgées : les principales mesures du projet de loi

A l'occasion d'un déplacement à Angers, le Premier ministre a présenté les principales mesures du projet de loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement. Ce projet de loi a été pensé autour de trois piliers : l'"anticipation" pour prévenir la perte d'autonomie, l'"adaptation" de la société au vieillissement et l'"accompagnement" de la dépendance. En voici les principales mesures.