Fermer

BPE et granulats : un 1er trimestre en forte hausse malgré les difficultés d’approvisionnement

Dans sa note de conjoncture du mois d’avril, l’Unicem annonce que les résultats du premier trimestre sont plutôt flatteurs pour les matériaux de construction. En plus d’un rebond constaté sur le volume mécanique, les granulats et BPE sont, eux aussi, en hausse sur la période janvier-mars. Le rapport note également un optimiste des professionnels du bâtiment, leurs carnets de commandes étant de plus en plus remplis mais prévient d'un risque de ralentissement dû aux pénuries de matériaux actuellement constatées. Précisions.
Publié le 17 mai 2021

Partager : 

BPE et granulats : un 1er trimestre en forte hausse malgré les difficultés d’approvisionnement - Batiweb

Selon le dernier rapport de l’Unicem, les données provisoires sur le mois de mars montrent un fort rebond de l’activité des matériaux de construction. En effet, comparé au mois de mars 2020, la production de granulats enregistre une hausse de +78%, et de + de 8% par rapport au mois de février 2021. Le rapport note donc une hausse de près de 14% sur un an. Ainsi, sur douze mois cumulés, « le glissement ressort désormais à -1% », souligne t-il. 

Le BPE, lui aussi, marque une nette progression. +124% de volume livré par rapport à mars 2020. « Comparées à mars 2019, les livraisons sont 12 % plus élevées, ce qui suggère aussi un mouvement de rattrapage », précise l’Unicem. Le BPE bondit également de 7% par rapport à février 2021. De cette manière, les livraisons sur le premier trimestre progressent de près de 20% sur un an, et les volumes sont quasiment stabilisés à leur niveau des douze mois précédents. 

« L’indicateur matériaux décrit les mêmes tendances avec une accélération de plus de 20 % sur un an au cours du premier trimestre , le rebond se constatant également dans le secteur des produits en béton, notamment ceux à destination des TP », ajoute le rapport.

Les pénuries de matériaux risquent de ralentir le rythme 

Les entreprises du bâtiment interrogées par l’Insee en avril dernier, témoignent de leur optimisme sur l’activité à venir, et les perspectives du secteur. Côté carnets de commandes, les entrepreneurs des travaux publics les jugent également plus remplis qu’en janvier dernier. 

Pour l’activité constructive, les mises en chantier de logements, publiées par le SDES, se sont raffermies au cours du premier trimestre 2021, et enregistrent une hausse de +3,2 %. Les logements commencés, eux, grimpent de près de 12 %, dont + 20% dans le segment de l’individuel pur et + 9,8 % dans le collectif. « Les chiffres de mars des constructeurs de maisons individuelles du secteur diffus confirment ce réveil du marché avec des ventes qui ont rebondi au premier trimestre et une tendance haussière du marché sur un an », précise la note de conjoncture. Sur un cumul de douze mois, l’Unicem indique au total la mise en chantier de 366 000 logements. 

La demande de maison individuelle pourrait rester soutenue au moins jusqu’à l’été, selon l’Unicem, et explique que cette dernière pourrait « profiter de conditions bancaires encore très favorables et de prix immobiliers qui risquent ensuite de grimper avec l’arrivée de nouvelles réglementations (RE2020, ZAN). » D’après le rapport, le secteur de la construction reste donc dynamique. Toutefois, l’Unicem prévient : « Les pénuries de matériaux et les difficultés d’approvisionnement des chantiers risquent de ralentir le rythme et d’accroître un peu plus les tensions avec, à la clef, un allongement artificiel des carnets. »

70% des entreprises déclarent avoir des difficultés à recruter 

Le rapport souligne également que + de 54% des entrepreneurs de la construction ne peuvent accroître leur activité, faute de personnel. Près de 70% d’entre eux évoquent même avoir des difficultés à recruter. Même constat pour les TP. En effet, 27% (contre 20% en janvier) indiquent manquer de main d'œuvre, incitant alors les dirigeants à revoir à la hausse leurs futurs effectifs. De plus, pour 44% (contre 46% en janvier) des entreprises du TP le manque de demande demeure le principal obstacle. 

 

Marie Gérald

Photo de Une : AdobeStock.

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.