Deux nouveaux membres pour l’Association Promotelec Vie des sociétés | 17.01.19

Partager sur :
Deux nouveaux membres pour l’Association Promotelec
L’Association Promotelec a été rejointe par deux nouveaux adhérents incontournables dans le secteur du BTP : la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) et la Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI). De quoi asseoir le statut de « référence pour parler de la sécurité et du confort dans l’habitat » revendiqué par l’organisme.
Que de nouveautés au sein de l’organisation de Promotelec ! S’étant dotée d’un nouveau président, Thierry Le Boucher, en décembre dernier, l’association a annoncé ce 17 janvier avoir accueilli deux nouveaux membres particulièrement importants.

La Fédération française des métiers de l’incendie (FFMI) et la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) ont en effet rejoint l’organisme, apportant avec elles leurs expertises respectives : la sécurité incendie pour la première (250 entreprises en France) et l’immobilier pour la seconde (18 chambres régionales et 63 départementales).

« L’arrivée de la FFMI et de la FNAIM constitue une excellente nouvelle pour élargir nos champs de réflexion et nos cibles pour parler de la sécurité dans le logement et du confort dans l’habitat », se réjouit Thierry Le Boucher. « Avoir au sein de notre tour de table des spécialistes de la sécurité incendie et de l’immobilier renforcera indéniablement notre expertise dans l’écosystème résidentiel, dans le neuf comme dans l’ancien. »

« L’adhésion à Promotelec confirme notre engagement de longue date dans les questions liées à la sécurité, à la santé et au bien-être des habitants dans leur logement. L’instauration du diagnostic électrique obligatoire pour la location depuis 2018 renforce le rôle des agents immobiliers dans leur rôle de conseil auprès de nos clients, tout comme ce fut le cas avec l’instauration du diagnostic de performance énergétique il y a une dizaine d’années », considère, pour sa part, Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM.

De son côté, Régis Cousin, président de la FFMI, estime que le « rapprochement avec Promotelec (…) permettra de croiser [les] compétences et [les] connaissances au service de la sécurité des Français dans leur logement ». « Quand on sait que 25% des incendies d’habitation sont de source électrique, il y a effectivement encore du travail d’information et de sensibilisation à mettre en œuvre auprès de nos concitoyens », ajoute-t-il.

Pour rappel, Promotelec regroupe plus d’une vingtaine de membres, parmi lesquels de grands syndicats du BTP (Capeb, FFB, LCA-FFB, etc.), des institutionnels et associations de consommateurs (dont l’Anah et l’USH) ou encore des professionnels de l’électricité (à l’instar d’EDF et Enedis).

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’Association Promotelec s’engage pour la rénovation du bâti

L’Association Promotelec s’engage pour la rénovation du bâti

Depuis sa création, Promotelec travaille à l’amélioration du confort dans l’habitat, aussi bien en termes de sécurité électrique qu’en matière de logement plus responsable. C’est donc en toute logique que l’association annonce ce jour rejoindre l’initiative « Rénovons » qui, à travers diverses actions, veut éradiquer les passoires thermiques. Tous les détails.
Soprofen présentera la TaHoma Box C à EquipBaie

Soprofen présentera la TaHoma Box C à EquipBaie

D’après la 2e édition du baromètre annuel réalisé par Qualitel en partenariat avec Ipsos et consacré à la qualité de vie à la maison, 54 % des constructions récentes comptent au moins un service connecté. C’est dans ce contexte favorable que Soprofen lance, grâce à une collaboration avec Somfy, la TaHoma Box C, qui permet de piloter à distance tous les équipements motorisés Soprofen, mais aussi ceux de plus de 200 gammes de produits et de 16 grandes marques de l’habitat.
L’Association Promotelec se dote d’un nouveau Président

L’Association Promotelec se dote d’un nouveau Président

Le 12 décembre dernier, l’Association Promotelec a élu son nouveau Président, en la personne de Thierry Le Boucher. Il vient succéder à Patrick Bayle, resté en poste pendant plus de sept ans. Le nouveau mandataire a déclaré qu’il s’appuierait sur le travail accompli par son prédécesseur : il continuera notamment à promouvoir l’habitat responsable et l’énergie décarbonée.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter