Fermer

Durabilité des ouvrages : le Cerib lance « Kairos »

Pour mieux prévoir l'évolution de la durabilité d'un ouvrage ou d'un bâtiment, le Centre d'Études et de Recherches de l'Industrie du Béton (Cerib) lance la démarche « Kairos », qui permet aux maîtres d'ouvrage et bureaux d'études d'anticiper les travaux de maintenance et de réparation afin de mieux maîtriser les coûts. Présentation.
Publié le 09 novembre 2021

Partager : 

Durabilité des ouvrages : le Cerib lance « Kairos » - Batiweb

Le Centre d'Études et de Recherches de l'Industrie du Béton (Ceribannonce lancer son offre de services « Kairos », permettant aux maîtres d'ouvrage et bureaux d'études de mieux anticiper la durabilité des ouvrages.

 

En rupture avec l'approche « réactive » de gestion de la durabilité des ouvrages, l'offre lancée par le Cerib s'inscrit dans une démarche « proactive », qui vise à anticiper l'évolution et le vieillisement d'un ouvrage pour réaliser des travaux, permettant notamment une gestion des coûts mieux maîtrisée.

 

Diagnostiquer, prédire, et anticiper

 

Cette démarche repose sur trois grandes étapes. La phase de diagnostic vise à examiner l'ouvrage et l'environnement dans lequel il se situe, déterminer les caractéristiques des matériaux, prélever des échantillons sur site pour analyse en laboratoire, et évaluer les indicateurs de durabilité. Dans ce contexte, le Cerib rappelle être accrédité COFRAC Essais pour les essais de durabilité, que ce soit en matière de gel/dégel, de porosité, ou de migration des ions chlorure.

 

La phase de prédiction permet ensuite de modéliser les phénomènes physico-chimiques des dégradations observées, et de mesurer l'évolution des phénomènes en fonction du contexte environnemental. Sur ce point, le Cerib précise avoir développé de nouveaux outils tel que le modèle numérique « SDReaM-crete », permettant de rendre compte des mécanismes physico-chimiques entre l'ouvrage et son environnement pour prédire sa durée de vie.

 

Enfin, la phase d'anticipation permet de déterminer la durée de vie et de proposer des conclusions opérationnelles pour réaliser des opérations de maintenance ou de réparation aux coûts maîtrisés.

 

Parmi les ouvrages ayant déjà fait l'objet de la démarche Kairos, on note notamment le viaduc de la Nouvelle Route du Littoral sur l'île de La Réunion. Pour ce projet, le Cerib a formé des équipes locales sur la durabilité des bétons et pris en compte l'environnement et les matériaux disponibles localement. Outre les ponts, l'approche peut également s'appliquer aux balcons, et plus largement à tous les éléments d'un bâtiment. Le centre d'études travaille également sur la réaction des ouvrages post-incendie.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Cerib

 

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.