Fabrication plus responsable pour GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises Vie des sociétés | 13.12.19

Partager sur :
Fabrication plus responsable pour GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises Batiweb
GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises ont mis en place des initiatives et actions pour une fabrication plus responsable de leurs produits. Les filiales de Saint-Gobain réalisent par exemple leurs profilés de fenêtres PVC à partir de 30 à 40% de matière première recyclée. Elles ont également fait évoluer les emballages leur permettant ainsi de réduire de 39% l’utilisation de plastique.

En matière de construction durable, les filiales de Saint-Gobain ne lésinent pas. GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises ont notamment mis en place un certain nombre d’initiatives et d’actions pour réduire l’impact de leurs activités sur l’environnement. A travers leur démarche, elles souhaitent « contribuer à un développement plus responsable et durable de l’habitat » de façon à imaginer le bâtiment de demain « plus confortable et à faible intensité en ressources ».

 

Le secteur de la menuiserie très dynamique

 

Que ce soit en matière de smart home ou d’économie circulaire, le secteur de la menuiserie se veut dynamique. Rappelons par exemple que l’Union des Fabricants des Menuiseries (UFME) a présenté, il y a peu, une fiche technique résumant les grands principes de collecte et de traitement des menuiseries en fin de vie. Elle a également publié une charte d’engagement volontaire afin « d’éduquer les gens sur le chantier, fidéliser, faire prendre conscience » pour donner une image beaucoup plus « écoresponsable » de la filière.

 

S’agissant de conception durable, l’ensemble des fenêtres PVC de GIMM Menuiseries et Les Menuiseries Françaises sont fabriquées dans deux usines : Cougnaud à Aizenay et Azur Production à Chambley. Sur le site de Cougnaud, les profilés sont réalisés à partir de 30 à 40% de matière première recyclée issue de rebuts internes ou de la filière recyclage des fenêtres en fin de vie. En 2018, 2 800 tonnes de matière PVC recyclée ont été réintégrées dans de nouveaux profilés, l’objectif pour 2019 étant les 3 400 tonnes.

 

En PVC teinte claire, 60,6 kg équivalent CO2/UF sont valorisés dans la FDES, soit 10% de gain en comparaison d’un produit sans matière recyclée. 

 

La conception des fenêtres permet en outre de remplacer rapidement les composés usés ou éventuellement cassés. Les codes présents sur la fenêtre ou ses composants simplifient en effet la traçabilité et le remplacement des pièces à l’identique.

 

Enfin, alors qu’un mouvement a été engagé pour réduire l’usage du plastique, les filiales de Saint-Gobain ont retravaillé leurs emballages : les housses plastiques lors des livraisons chantier ont été supprimées au profit d’un nouveau packaging produit avec cale de protection et de transport, carton quincaillerie. L’initiative a permis de réduire de 39% l’utilisation de housses plastiques en 2018.

 

R.C
 

 

 

 

 

 

 

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter